Agriculture connectée. Arnaque ou remède ?

11 février 2017

  • Présentation du livre par son éditeur :

Drones, GPS, puces, capteurs « intelligents », robots de traite, big data… L’agriculture technologique envahit nos campagnes. Elle n’est pas seulement faite pour apporter plus de précision aux travaux agricoles, réduire la pénibilité de certaines tâches et l’usage d’engrais, d’eau ou de pesticides. Elle bouleverse en réalité la façon de travailler de nos agriculteurs, mais aussi bien souvent leur projet professionnel et tout leur quotidien…

Cette agriculture connectée n’apporte-t-elle que des bénéfices, comme on l’affirme souvent ? Rien n’est moins sûr, car elle crée aussi de sacrées dépendances, technologiques, commerciales et financières. Tout en menaçant potentiellement certains emplois, savoirs et savoir-faire, voire des ressources naturelles de la planète.

Ni fascination, ni condamnation a priori, cette nouvelle enquête de Vincent Tardieu, parti à la rencontre de nombreux acteurs de l’agriculture, est une invitation à réfléchir sur la « révolution connectée » qui est en train de bouleverser le métier agricole. Et cela est d’autant plus urgent que les outils connectés et automatisés se multiplient, alors que bien peu d’espaces de débat collectif se sont ouverts pour accompagner les agriculteurs dans leurs choix d’équipements et d’itinéraires.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
16 novembre 2018
Matthieu Auzanneau : « Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme »
Entretien
16 novembre 2018
En procès à Dijon, les faucheurs d’OGM se disent « lanceurs d’alerte »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre