Agroécologie : enjeux et perspectives

Durée de lecture : 1 minute

6 novembre 2014

Agroécologie : enjeux et perspectives


Pressions sur les terres et les ressources, persistance de la faim, aggravation des inégalités et exacerbation des conflits ruraux, destruction des écosystèmes, exclusion des paysans des « bénéfices » de la mondialisation… l’agriculture productiviste est loin d’avoir tenu ses promesses.

Comptant parmi les premiers contributeurs au changement climatique, elle crée les conditions de sa propre perte. En dépit de ce bilan désastreux, ses promoteurs continuent de la promouvoir, convaincus que les recettes biotechnologiques de l’agrobusiness vont finir par résoudre ces problèmes.

Au croisement d’une multitude de savoirs, l’agroécologie entend rompre avec cette logique mortifère. Moquée par les partisans du modèle industriel intensif qui la considèrent au mieux comme une production de niche, au pire comme une régression passéiste, elle ne se réduit pas à un patchwork de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.

En optimisant à moindre coût exploitations familiales et savoirs paysans, elle devient un puissant instrument de transformation sociale dans les campagnes du Sud. En évitant l’emploi massif d’intrants externes, elle constitue un espace de résistance qui échappe à la mainmise des multinationales sur le système alimentaire. Et facilement adaptable, elle se révèle être une composante centrale du projet de « souveraineté alimentaire ».

Pour amorcer la transition agroécologique et enclencher un changement d’échelle vital, ses acteurs doivent construire de nouvelles alliances et s’appuyer sur les expériences les plus encourageantes.


- Agroécologie : enjeux et perspectives, CETRI, Syllepse, Coordinateur Laurent Delcourt, 2014, 211 p., 13 €.



Source : CETRI

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

6 juillet 2019
Reporterre sur Radio Suisse : Amazon, ça suffit
Hors les murs
26 juillet 2019
L’association La Bascule, instrument macronien ou outil du changement ?
Enquête
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito