Apprivoiser l’argent, mission possible ?

22 février 2017 / Sous la direction de Jean-Baptiste de Foucauld



  • Présentation du livre par son éditeur :

Peut-on encore apprivoiser l’argent dans un monde qui a produit la crise des « subprimes » dont les effets n’ont pas fini de nous surprendre ? Comment en est-on arrivé là ? Comment s’assurer que l’argent devienne « bon serviteur plutôt que mauvais maître » ?

Telles sont les questions posées par cet ouvrage issu d’un colloque de Cerisy, qui a mis en dialogue, de manière pluridisciplinaire et contradictoire, des chercheurs, des intellectuels, des acteurs socioéconomiques (banquiers, responsables d’ONG, élus territoriaux) avec des citoyens engagés. Après être remonté aux causes de cette « tragédie », le propos s’efforce, à partir des contributions des sciences sociales, de mieux cerner la nature du pouvoir de l’argent et de ses pratiques. Il apparaît que c’est seulement lorsqu’il est au service d’un projet de développement humain que l’argent peut valablement être apprivoisé. Différents exemples concrets d’exercice responsable de l’argent sont alors proposés. Enfin, sans masquer les difficultés, il est essentiel de reconstruire les régulations financières et bancaires dont l’abandon a suscité la crise.

À partir de ce regard circulaire sur l’une des questions les plus complexes et les plus centrales de notre temps, le lecteur jugera, in fine, si, aujourd’hui, l’argent peut être ou non apprivoisé.


  • Peut-on apprivoiser l’argent aujourd’hui ? sous la direction de Jean-Baptiste de Foucauld, éditions Hermann, 530 p., 28 €.

Source : éditions Hermann




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
25 mars 2017
La reine de bourdon, porteuse du printemps
Chronique
25 mars 2017
Lyon-Turin : mais si, le projet reste inacceptable !
Tribune
25 mars 2017
« Nomade des mers » teste les technologies de la débrouille
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre