Arcelor Mittal accusé de pollution à l’acide, le maire de Florange porte plainte

Durée de lecture : 2 minutes

8 novembre 2019



Accusé d’avoir déversé 400 litres d’un mélange d’acide chlorhydrique et d’hydrocarbures dans une petite rivière près de son site de Florange, le groupe sidérurgique Arcelor Mittal dément son propre document interne qui faisait état de cette pollution. Le maire a annoncé qu’il portait plainte.

Les faits, dénoncés par la CGT, se seraient produits mercredi 30 octobre au niveau de la cokerie de l’usine en Moselle. « Suite à un incident d’exploitation sur des pompes, cet acide s’est retrouvé dans des bacs de rétention, a été pompé par un de nos prestataires, et a été, suite à une consigne, vidé dans une petite station d’épuration sur l’entité de la cokerie », explique le responsable CGT Lionel Buriello à France bleu. Sauf que le mélange entre acide chlorhydrique et hydrocarbures aurait provoqué « une réaction chimique ». « Cela a moussé, cela n’a pas été contenu, et tout cela a été déversé directement dans la Fensch », poursuit Lionel Buriello. C’est ce petit cours d’eau, qui passe proche de la cokerie — l’installation servant à transformer le charbon en coke, le combustible utilisé dans les hauts fourneaux — qui aurait ainsi été pollué.

Une version que l’on retrouve dans un document interne, dont France 3 Lorraine s’est procuré les constatations, décrivant le déroulement précis des faits de ce mercredi 30 octobre. « La consigne a été donnée de déverser les 400 litres d’acide [chlorhydrique] dans la vis sans fin du décanteur Nord ce qui a immédiatement provoqué une réaction chimique entre l’acide et les hydrocarbures en décantation. Un important débordement a envoyé le mélange acide/hydrocarbures directement dans la Fensch », détaillait alors le document rédigé par des pompiers et un responsable.

Une version désormais démentie par la direction de l’entreprise qui assure, mardi 5 novembre, qu’« aucun rejet d’acide n’a eu lieu ». « Cette possibilité avait été évoquée par erreur dans un premier rapport d’intervention interne, mais elle a été écartée rapidement », écrit-elle dans un communiqué tout en expliquant que les irisations constatées sur la Fensch « sont la conséquence d’une opération sur notre station de traitement des eaux de la cokerie ».

Une nouvelle version qui ne semble convaincre ni les syndicats ni le maire Les Républicains de Florange, la ville où est implantée l’entreprise. Selon lui, « la Fensch a connu cinq épisodes de pollution constatés depuis le 8 mars ». « C’est la réputation du groupe Arcelor Mittal, du site de Florange, du territoire de Florange et de la Fensch qui est entamée ! », s’est agacé Rémy Dick auprès de France 3 Lorraine tout en s’inquiétant pour ses administrés, leur cadre de vie, leur santé et leur environnement.





Lire aussi : Karim : ouvrier, lanceur d’alerte, viré


3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
3 juillet 2020
Face à l’opposition, EDF déplace son projet de déchets nucléaires de Belleville-sur-Loire à La Hague
Info
29 mai 2020
(Ré)apprendre la bicyclette : après le Covid-19, le boom des vélo-écoles
Alternatives
4 juillet 2020
Des villes qui suffoquent, des politiques impuissants : témoignages de citadins
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Pollutions