Avec le jeûne, accueillir le présent

Durée de lecture : 1 minute

10 juillet 2019 / Jean-Luc Souveton

Dans « Soif de vie », le père Jean-Luc Souveton, interviewé par Adrien Bail, explique comment la pratique du jeûne alliée à celle de la méditation favorise un chemin d’intériorité vers un infini mystérieux mais accessible, « cette faim qui est au cœur de toute personne ».

  • Présentation du livre par son éditeur :

Faire de la place, accueillir le présent, se dépouiller pour rechercher l’essentiel. Depuis une quinzaine d’années, le père Jean-Luc Souveton, prêtre du diocèse de Saint-Étienne et « délégué diocésain au développement personnel et aux spiritualités hors frontières », anime des sessions jeûne et méditation dont le but est de se reconnecter à soi-même, à ses émotions, à son histoire et son projet de vie. La pratique du jeûne alliée à celle de la méditation favorise ce chemin d’intériorité, vers cet infini mystérieux mais accessible.

Croyant ou non, expérimenté ou non, chacun peut devenir un « chercheur ». Pour la première fois, Jean-Luc Souveton s’exprime sur sa pratique, sur son histoire — aux accents douloureux —, sur les centaines de personnes rencontrées qui ont laissé le témoignage d’une expérience surprenante et régénérante. Elles se découvrent en quête de l’essentiel, avec « cette faim qui est au cœur de toute personne », impossible à satisfaire par le consumérisme ou les produits du fini.

Un appel à la rencontre.


  • Soif de vie. Jeûne et méditation, de Jean-Luc Souveton, interviewé par Adrien Bail, éditions Nouvelle Cité, 2019, 230 p., 20 €.

16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police
21 novembre 2019
Dans le Nord, des élus locaux promeuvent le béton et l’étalement urbain
20 novembre 2019
Dans sa ferme, Anita prend soin des chèvres... et des humains