Faire un don
61434 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
51 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Café-débat sur les communs, à Poucharramet (Haute-Garonne)

Durée de lecture : 1 minute

Le vendredi
2
février


Vendredi 2 février, 20h30
La Maison de la Terre, à Poucharramet (Haute-Garonne)
Entrée libre, restauration sur place

Venez découvrir ce que sont les Communs, ces ressources à la gestion collective dont on parle de plus en plus. Logiciel libre, encyclopédie wiki, gestion collective de l’eau, jardins partagés... quels sont leurs enjeux ?

Vous pourrez échanger avec Adrien PENERANDA, Maître de conférences en sciences de gestion et Isabelle BAGDASSARIAN, doctorante en géographie sur les modes de gestion innovante des territoires : gouvernances collaboratives et communs.

La seconde partie de soirée sera ludique.

Cet évènement est proposé par l’association d’éducation à l’environnement 3PA dans le cadre du festival AgitaTerre, alternatives durables et locales.

Renseignements :
Association 3PA
agitaterre@3paformation.fr
05.61.08.11.30



PUBLIER À L’AGENDA DE REPORTERRE

Vous aussi, vous souhaitez publier un événement à l’agenda de Reporterre ?

Rien de plus simple : envoyez un courriel à planete [arobase] reporterre.net sans oublier les éléments suivants :

  • dans l’objet du message, précisez [AGENDA] ainsi que la date et le nom de l’événement ;
  • fournissez-nous un texte dans un format texte (.doc ; .odt ; .txt...) de présentation de l’événement d’environ 1000 caractères sans oublier le nom, la date, l’heure, le lieu de l’événement et un lien vers un site internet et/ou une page Facebook ;
  • fournissez-nous une affiche (format .jpg) d’au moins 700 pixels de large si l’image est horizontale, ou 500 pixels de haut si elle est verticale (notre préférence).


17 juin 2019
En Amazonie colombienne, les terres autochtones pillées par l’extractivisme
Info
17 juin 2019
Plongée dans l’univers de la 5G : merveille ou cauchemar ?
Enquête
15 juin 2019
Fatima Ouassak : « Dans les quartiers populaires, l’écologie semble réservée aux classes moyennes et supérieures blanches »
Entretien