Chaîne humaine pour l’arrêt du nucléaire, à Valence (Drôme)

Durée de lecture : 1 minute


Le samedi
11
mars


Le 11 mars 2017 à 15 heures à Valence (Drôme)

Chaîne humaine pour l’arrêt du nucléaire 6 ans après le début de la catastrophe de Fukushima

Les catastrophes de Fukushima et Tchernobyl nous ont prouvé le danger réel du nucléaire.

En France, nous ne cessons de réparer et de prolonger des centrales nucléaires vétustes.

Alors que le pays serait capable de produire 100% de son électricité avec les énergies renouvelables.

Les présidentielles approchent, nous voulons que soit inscrite dans les programmes des candidats une décision française pour la sortie du nucléaire afin qu’une stratégie pour les énergies renouvelables se mette en place.

N’attendons pas l’accident pour agir !

Faisons connaître notre indignation et notre détermination pour l’arrêt du nucléaire !

Quand agir ? Le samedi 11 mars à 15 heures.

Où agir ? Rejoignez-nous au Kiosque Peynet, Champs de Mars à Valence.

Nous déambulerons avec nos banderoles

Source : Rech


8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
18 janvier 2020
Au Sénégal, les populations se mobilisent contre un projet de port à conteneurs
Reportage
17 décembre 2019
Réparer pour ne plus surconsommer, le boom des Repair Cafés
Alternative