Ciné-Jardins 2020, à Paris, à Montreuil et aux Lilas

Durée de lecture : 5 minutes


Le vendredi
28
août
au samedi
12
septembre




Du 28 août au 12 septembre 2020, la fabrique documentaire présente la 6e édition de Ciné-Jardins.

Ciné-Jardins ? C’est un festival de cinéma et d’écologie organisé depuis 2015 par la fabrique documentaire. Notre objectif : emmener le public dans des lieux de nature en ville, pour y réfléchir avec lui à la relation que nous entretenons avec le monde vivant. Nos soirées, qui convient toutes sortes de publics dans des quartiers volontiers populaires, proposent un temps de découverte du jardin, un temps de rencontre conviviale, un temps de projection le plus souvent suivi d’une discussion.

Cette année, dans un contexte de crise sanitaire mondiale qui nous appelle plus que jamais à documenter l’écologie, l’Institut français nous a suggéré de nous intéresser à la Russie. Nous l’avons fait d’autant plus volontiers que nous aimons le cinéma russe. Un cinéma ambitieux et souvent tragique, à la hauteur de l’histoire tourmentée et de la géographie immense de ce pays, un cinéma qui brûle comme le font désormais chaque été, hélas, les forêts de Sibérie. Lors de nos visionnages, nous avons rencontré une œuvre documentaire, celle du cinéaste Aleksei Vakhrushev, issu du peuple autochtone tchouktche installé dans l’extrême Nord-Est de la Russie.

Un cinéaste qui filme la façon dont son peuple disparaît en même temps qu’un certain rapport au monde dont il était garant : un rapport fait à la fois d’extrême proximité et âpreté face à la nature, rapport devenu désuet à mesure que les moyens techniques permettent à des Russes allochtones de mettre en coupe réglée jusqu’aux plus lointains territoires de leur pays.

Les autres films de notre programmation accompagnent l’action de femmes et hommes qui essaient de reconstruire une relation essentielle à la nature dans des territoires occidentaux (Martinique, Savoie, grandes villes de Suisse ou des Etats-Unis…) soumis à cette coupe réglée depuis déjà des décennies. Ce qui se joue ici en documentaire se joue également ailleurs en droit ou en anthropologie : peut-on désormais penser conjointement les humains et le reste du monde vivant, dans une relation non plus meurtrière de prédation ou de survie, mais dans une relation mutuelle d’épanouissement ? Découvrez le programme 2020 ici.

Le volet russe de la programmation Ciné-Jardins 2020 et soutenu par l’Institut français dans le cadre du Dialogue de Trianon entre les sociétés civiles française et russe.

Vendredi 28 août
PARC LUCIE AUBRAC / LES LILAS
LE LIVRE DE LA TOUNDRA
(Aleksei Vakhrushev, 2011) / Russie / 60 min
A l’extrémité nord-est de la Sibérie, tout proche du détroit de Bering dans le cercle polaire arctique, le patriarche Vukvukai et sa famille élèvent un troupeau de 14 000 rennes. Mais le mode de vie de cette famille Tchouktche, peuple indigène de Russie boréale dont le réalisateur est issu, est aujourd’hui menacé…
Film suivi d’une discussion avec le réalisateur, et précédé d’un court métrage d’animation : Le hérisson dans le brouillard (Youri Norstein, 1975, 10 min).

Samedi 29 août
LE BOIS DORMOY / PARIS 18e
TU CROIS QUE LA TERRE EST CHOSE MORTE
(Florence Lazar, 2019) / France / 70 min
Un quart des terres de Martinique est gravement pollué après des décennies de recours au chlordécone, pesticide extrêmement toxique, pour traiter les bananeraies destinées à l’exportation. Des Martiniquais.es essaient aujourd’hui de faire un autre usage de leurs terres et de leurs savoirs ancestraux, afin de répondre à leurs besoins premiers.
Film suivi d’une discussion avec la réalisatrice, et précédé des courts métrages Le Jardin (Frédérique Menant, 2019, 16 min) et La petite bête d’or(Anne Delrieu et Les Enfants de la Goutte d’Or, 2020).

Vendredi 4 septembre
JARDIN HEROLD / PARIS 19e
LE LIVRE DE LA MER
(Aleksei Vakhrushev, 2018) / Russie / 85 min
Dans les eaux glacées du détroit de Bering, certains groupes d’habitant.es Inuit et Tchouktche continuent de vivre essentiellement de la chasse aux mammifères marins. Mais l’immensité de ces animaux, la précarité des techniques de chasse et la fonte des glaces liée au changement climatique rendent cette façon de vivre particulièrement incertaine.
Film suivi d’une discussion avec le réalisateur, et précédé d’un court métrage d’animation : Le hérisson dans le brouillard (Youri Norstein, 1975, 10 min).

Samedi 5 septembre
FERME URBAINE ZONE SENSIBLE / SAINT-DENIS
CHAMP DE LUTTES, SEMEURS D’UTOPIE
(Mathilde Syre, 2019) / France / 73 min
Autonomie, initiatives collectives, réappropriation du foncier, accès aux semences… Au delà de la préservation de l’environnement, des paysans Savoyards s’engagent avec conviction chaque jour pour une agriculture « vivable » et une autre manière de faire société. Et si le changement venait des champs ?
Film suivi d’une discussion avec la réalisatrice.

Vendredi 11 septembre
JARDIN DES LYANES / PARIS 20e
BRAGUINO
(Clément Cogitore, 2017) / France / 49 min
Au milieu de la taïga sibérienne, à 700 km du moindre village, s’est installée il y a trente ans une famille, puis une autre. Aucune route ne mène là-bas. Seul un long voyage en bateau sur le fleuve Ienisseï permet de rejoindre Braguino. Pourtant, ces deux familles semblent de moins en moins isolées…
Film précédé d’un court métrage d’animation, Le hérisson dans le brouillard (Youri Norstein, 1975, 10 min), et de trois courts métrages de la série documentaire Humans&Climate Change Stories (Samuel Turpin).

Samedi 12 septembre
LE SENS DE L’HUMUS / Murs à pêches / MONTREUIL
WILD PLANTS
(Nicolas Humbert, 2016) / Suisse / 108 min
Néo-jardiniers dans les friches industrielles de Detroit, coopérative des jardins de Cocagne à Genève, semeur poète dans les espaces publics de Zurich… Nicolas Humbert ouvre une réflexion cinématographique à partir de la façon dont quelques pionniers réinstaurent une nature en ville, et un rapport de proximité avec le monde végétal.
Film précédé d’une présentation vidéo par le réalisateur.





Lire aussi : https://cine-jardins.fr/


Documents disponibles

  Sans titre
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
« Le Covid ne doit pas étouffer nos luttes » : à Paris, des activistes écolos ont occupé une place
Reportage