Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat : Hollande s’engage

« La nécessité d’agir plus vite et plus efficacement pour limiter la hausse de la température du globe à 2°C d’ici la fin du siècle a été particulièrement soulignée. »


Au moment même où se tient la Conférence des Nations Unies sur le climat à Doha (du 26 novembre au 7 décembre), le Président de la République a reçu une délégation de scientifiques français membres du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) conduite par Jean JOUZEL, vice-président du GIEC, et composée de Hervé LE TREUT, Pascale BRACONNOT, Stéphane HALLEGATTE, Catherine JEANDEL, Serge PLANTON, et de Valérie MASSON-DELMOTTE.

Les ministres Delphine BATHO et Pascal CANFIN ont participé également à cet entretien.

Le Président de la République a salué l’excellence de la recherche française en matière d’études sur le climat, et le rôle essentiel du GIEC au niveau international dans l’avancée et la diffusion des connaissances en la matière.

Les résultats des travaux du GIEC sur l’évolution actuelle du climat, les impacts possibles à court et moyen terme, notamment en France, le rôle des océans, les enjeux des négociations climatiques, les politiques à conduire pour faire face au réchauffement climatique, dont l’aide à l’adaptation pour les pays les plus pauvres, ont fait l’objet d’exposés et d’échanges approfondis.

La nécessité d’agir plus vite et plus efficacement pour limiter la hausse de la température du globe à 2°C d’ici la fin du siècle a été particulièrement soulignée. Le Président de la République a rappelé que c’est l’un des objectifs majeurs de la transition énergétique dans laquelle il a voulu que la France s’engage, à l’issue d’un large débat débuté le 29 novembre.

Il a réaffirmé la volonté résolue de la France, avec l’Union européenne, d’aboutir à un accord ambitieux de l’ensemble des pays de la planète en 2015, et sa disponibilité pour accueillir la conférence des Nations Unies sur le climat cette même année.

Le Président de la République a considéré que les politiques à conduire en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation au changement climatique constituaient par ailleurs de formidables opportunités de croissance « verte », qui puissent concilier performance économique, progrès social, et préservation de la planète.


Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende