« Cohabiter : assemblages terrestres », rencontre à La Gaîté Lyrique, à Paris

Durée de lecture : 2 minutes


Le mardi
28
mai


Cohabiter, c’est composer de nouvelles assemblées entre êtres humains et les autres espèces du vivant, le règne minéral et les artefacts technologiques. C’est prendre soin des écosystèmes auxquels nous appartenons.

Une rencontre en partenariat avec Reporterre.

Nous entrons dans une époque où les humains ne sont plus au centre du monde ; leur histoire est rattrapée par le temps géologique et leurs milieux se transforment. Cohabiter, c’est alors composer de nouvelles assemblées avec les espèces du vivant, le règne minéral et les artefacts technologiques ; c’est prendre soin des écosystèmes auxquels nous appartenons, c’est repenser les communs pour écrire de nouvelles histoires avec les autres espèces. Il s’agit d’étendre le champ des relations sociales au-delà de la sphère humaine.

Les intervenant·e·s

- Vinciane Despret : philosophe, elle a travaillé sur les savoirs à propos des animaux et leur inventivité. Elle a notamment publié notamment Penser comme un rat (Versailles, Quae, 2009) et Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions ? (Paris, La Découverte, coll. « Les Empêcheurs de tourner en rond », 2012). Elle vient parler des territoires des oiseaux et de l’usage particulier qu’ils en ont dans une conférence intitulée Habiter le phonocène.
- Anna Lowenhaupt Tsing est anthropologue et auteure de l’ouvrage Le Champignon de la fin du monde (La Découverte, 2017). Elle vient présenter son dernier travail de recherche mené collectivement, The Feral Atlas, un projet à l’intersection de l’art et de la science qui cartographie les résurgences du sauvage et ses trajectoires sur la planète.
- Loup entretient différentes pratiques de facilitation : danser par le milieu, jardiner, organiser des funérailles, générer des modes de résurgence, de réparation et de résolution de conflits pas seulement humains. Elle/il fait partie du collectif dance for plants. Elle/il vient donner une conférence sur les services écosystémiques « plus-que-non-humains ».



Lire aussi : https://gaite-lyrique.net/evenement...

Mardi 28 mai 2019 à 19h00
à L’auditorium de la Gaîté Lyrique
3bis Rue Papin, 75003 Paris

Tarif plein : 6€
Tarif adhérent : 4€

Durée 2h

18 septembre 2019
Naomi Klein : « Nous entrons dans l’ère de la barbarie climatique »
Entretien
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien