Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Colloque « Armes policières mutilantes. Analyses et combats », à Montpellier (Hérault)

Date
Le samedi 2 juillet 2022
https://colloque.stoparmesmutilante...

Le colloque « Armes policières mutilantes. Analyses et combats » a été co-organisé avec un large panel d’intervenant.e.s et d’organisations en soutien dont de nombreux spécialistes de la question des armes policières. Il vise à : sensibiliser aux violences policières et à l’usage des armes mutilantes en présentant des analyses et des exemples de combats, échanger et réfléchir sur ces questions collectivement, et produire des savoirs et de la documentation.

Les armes mutilantes (lanceurs de balles de défense LBD, grenades de désencerclement, assourdissantes et/ou lacrymogènes) sont officiellement présentées comme non létales et visant à réduire les dégâts humains lors d’interventions policières. Or, la question de l’armement policier fait toujours l’actualité en France, et encore récemment avec l’usage disproportionné de gaz lacrymogènes au stade de France lors de la Champions League, ou avec la série d’homicides lors de contrôles policiers. A ce titre, la décennie 2010-19 a été la plus meurtrière lors d’actions de la police [1]. L’usage des armes mutilantes, en augmentation depuis les années 2000, ne diminue donc pas le nombre de morts et de blessés. Au contraire, il provoque aussi des morts (dont Rémi Fraisse à Sivens en 2014 ou Zined Redouane à Marseille en 2018), des mutilations à vie (yeux, crâne, mains, pieds, etc.) dont la liste se poursuit après le mouvement des Gilets jaunes et durant le confinement, ainsi que des traumatismes psychologiques. Ces dégâts humains induisent par ailleurs une peur dans la population et contribuent à une militarisation des forces de l’ordre, entraînant de fait une restriction des droits de circuler et de manifester. Les quartiers populaires ont depuis longtemps fait l’expérience de ces armes. Elles sont maintenant employées en toute circonstance : mouvements sociaux, événements sportifs ou musicaux, contestations écologistes, camps de migrants, rencontres privées.

Ce constat inacceptable fait de plus en plus l’unanimité parmi de nombreux collectifs, associations et organisations diverses. A Montpellier, nous avons initié une campagne pour l’interdiction des armes policières mutilantes fin 2019 largement soutenue par de nombreuses organisations locales et des signataires individuels [2]. Depuis le début nous visons à sensibiliser le reste de la population et à fédérer les initiatives déjà existantes dans le domaine.

Le colloque « Armes policières mutilantes. Analyses et combats » a été co-organisé dans cet esprit avec un large panel d’intervenant.e.s et d’organisations en soutien dont de nombreux spécialistes de la question des armes policières. Il vise à : sensibiliser aux violences policières et à l’usage des armes mutilantes en présentant des analyses et des exemples de combats, échanger et réfléchir sur ces questions collectivement, et produire des savoirs et de la documentation. C’est un évènement assez unique qui permettra d’aborder de nombreuses thématiques touchant à l’emploi des armes, aux victimes et aux combats individuels et collectifs. Il aura lieu sur Montpellier à l’espace coopératif La Carmagnole samedi 2 juillet de 9h30 à 20h et sera ouvert au public. Il pourra être suivi à distance sur des canaux internet [3].

Liens :
Site internet avec programme : https://colloque.stoparmesmutilantes.org/
Page Facebook : https://www.facebook.com/Colloquearmesmutilantespolice-104047042312608
Evénement : https://fb.me/e/3zMLkeTWy

[1] Recensement effectué par Bastamag. https://bastamag.net/webdocs/police/
[2] Voir la tribune et nos activités sur le site : https://www.stoparmesmutilantes.org/
[3] Infromations sur les sites dédiés ci-dessus dont : https://colloque.stoparmesmutilantes.org/

Précisions

Samedi 2 juillet, 9h30-20h, Montpellier, La Carmagnole (10 rue Haguenot) et retransmission en direct

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende