Comment les nouvelles technologies menacent la diversité humaine

Durée de lecture : 1 minute

29 juillet 2020 / Bill McKibben



Dans « Humanicide ou la fin d’un règne », Bill McKibben montre que si les changements climatiques réduisent l’espace où notre civilisation peut exister, les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle et la robotique menacent de faire disparaître la diversité humaine.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Dans son précédent livre La Nature assassinée, Bill McKibben avait été l’un des premiers à alerter sur les changements climatiques.

Trente ans après, le chercheur fait un bilan de la situation et montre que le danger est plus vaste. Dans une première partie (« Un jeu planétaire »), il fait un état des lieux de l’état de la planète et des menaces auxquelles nous sommes confrontés. Chaque thèse se fonde sur des rapports scientifiques et est illustrée de nombreux exemples (la mort des forêts avec les cèdres du Liban agonisant, le drame des énergies fossiles et son combat contre l’oléoduc et l’exploitation des sables bitumeux au Canada, les sécheresses qui réduisent à néant l’économie des pays déjà pauvres comme Porto Rico, etc).

Dans une seconde partie (« Folie technologique »), McKibben s’intéresse, après les menaces environnementales, à celles liées aux progrès techniques. Il s’attache à démontrer que si les changements climatiques réduisent l’espace où notre civilisation peut exister, les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle et la robotique menacent de faire disparaître la diversité humaine.

Cependant loin d’être défaitiste, en s’appuyant sur son expérience au sein de 350.org, l’auteur offre dans une dernière partie (« Une dernière chance ») des pistes pour sauver non seulement notre planète mais aussi la vie humaine.

  • Humanicide ou la fin d’un règne. Quand l’avenir de l’homme a-t-il basculé ? Bill McKibben, Massot éditions, 336 p., 22.90 euros.



21 octobre 2020
Au prétexte du Covid, toujours plus de jetable et de gâchis à l’hôpital
Enquête
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
20 octobre 2020
Pour des impôts plus justes, Greenpeace réclame un « ISF climatique »
Info




Du même auteur       Bill McKibben