Convivialisme ou apocalypse, tables-rondes, lectures et débats, à Vincennes (Val-de-Marne)

25 juin 2016



Convivialisme now ou Apocalypse tomorrow

3e édition de "Philosophie à vif" – 25 et 26 juin 2016, 15 h – 19 h
Au théâtre La Tempête, Cartoucherie de Vincennes

Proposition et coordination thématiques : Dany-Robert Dufour
Coordination artistique : Philippe Adrien, avec la collaboration de Jean-Pierre Dumas

Les Panama Papers ont révélé au grand jour ce que tout le monde savait déjà ou pressentait : l’état de corruption massive et de pléonexie (vouloir toujours plus) qui règne à l’échelle mondiale. Il témoigne de l’importance d’une crise morale qui va de pair avec les crises financières et économiques déjà présentes, ou qui menacent d’éclater à tout moment et de déclencher des crises sociales et politiques redoutables. Voilà qui rend encore plus improbable la lutte, pourtant indispensable, contre le réchauffement climatique et les catastrophes environnementales qui s’annoncent.

Il s’agit désormais de refonder l’idéal démocratique et de dessiner les contours d’une société de prospérité possible même sans croissance en luttant contre le désir de toute-puissance (hubris) qui est le propre du capitalisme rentier et spéculatif. C’est à cette tâche que s’était attelée une soixantaine d’intellectuels de bords très variés dans le Manifeste convivialiste (2013, Bord de l’eau) en tentant de définir quatre grands principes partageables par tous ceux qui tentent de conjurer les lendemains potentiellement apocalyptiques qui s’annoncent. Depuis, l’idée du convivialisme a fait son chemin, en France et à l’étranger, chez les intellectuels ou parmi de nombreux réseaux de la société civique.

Mais l’accord sur des principes généraux ne suffit pas. Face aux multiples problèmes à affronter les discours politiques institués montrent leur impuissance. Partout, jour après jour, ou nuit après nuit, des alternatives se cherchent, mais elles ne parviennent pas à triompher des idéologies en vigueur qui ne sont plus à la hauteur de l’époque. Les signataires du Manifeste convivialiste, rejoints par d’autres intellectuels bien connus se sont donc demandé s’il ne fallait pas commencer à réfléchir à l’esquisse d’un projet politique général. Leurs propositions sont réunies dans un nouvel ouvrage collectif, Éléments d’une politique convivialiste (coordonné par Alain Caillé), à paraître aux éditions Le Bord de l’eau le 15 juin.

À cette occasion Dany-Robert Dufour a convié ses amis convivialistes à débattre de leurs projets avec des représentants de la société civique et d’autres penseurs critiques dans le cadre du cycle « Philosophie à vif » qu’il anime. Des textes philosophiques et littéraires brefs et forts d’auteurs anciens et actuels seront lus par des comédiens entre chaque débat, exposé ou table ronde. Un moment clé du retour du politique ?=*

Convivialisme now ou Apocalypse to-morrow

- Samedi 25 juin (15 h – 19 h 00)

15 h : Lecture de la dernière partie de "Il sera une fois" de Alain Caillé

15 h 10 : Pourquoi le convivialisme à La Tempête ? Et comment ? , Jean-Pierre Dumas et Dany-Robert Dufour

15 h 30 : Lecture de "Progrès et production" de Simone Weil

15 h 35 : Une politique de civilisation : du Conseil national de la résistance et de L’esprit de Philadelphie au convivialisme, Edgar Morin, Claude Alphandéry et Alain Supiot

16 h 20 : Lecture d’un fragment de Malaise dans la civilisation (Ve partie) de Sigmund Freud.

16 h 25 : Quelle philosophie politique aujourd’hui face à l’ hubris ? Au-delà de Hobbes ? Chantal Mouffe, Corine Pelluchon, Alain Caillé, Dany-Robert Dufour.

17 h 25 : Discussion

17 h 40 : Lecture d’un fragment de Platon (Les Lois)

17 h 45 : Au-delà du néo-management. Vers des modes de gestion convivialistes ? Roland Gori, Jean-Edouard Grésy, Jacques Lecomte, Blanche Segrestin

18 h 45 : Discussion

19 h : Conclusion

- Dimanche 26 juin (15 h –19 h)

15 h : Programme de la journée

15 h 05 : lecture d’un fragment de L’Obsolescence de l’homme de Gunther Anders

15 h10 : Prodromes d’apocalypse : Michel Adam, Pablo Servigne, Fabrice Flipo, Denis Duclos, Marilia Amorim

16 h : discussion

16 h 15 : Chant par Roxane Borgna, tiré de l’Opéra de Quat’sous de Brecht

16 h 20 : Quelle autre École ? François Flahault, association Printemps de l’éducation, Pascale Haag, Jean-Pierre Terrail.

16 h 50 : discussion

17 h 05 : lecture d’un texte de Marx sur l’argent (Manuscrits de 1844)

17 h 10 : Quelle autre économie ? Marc Humbert, Christophe Fourel, Bernard Perret

17 h 40 : discussion

17 h 55 : lecture d’un fragment de Liquidation de Imre Kertész

18 h 00 : Vers une société civique convivialiste ? Benjamin Ball, Gus Massiah, Patrick Viveret, Jean-Pierre Worms et des représentants de la société civique

18 h 45 : discussion

19 h : Conclusion

Entrée gratuite. Réservation indispensable Pour venir, toutes informations sur le site www.la-tempete.fr

Source : courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
27 septembre 2016
Allo, Vinci-AGO ? Le promoteur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne répond pas
Reportage
28 septembre 2016
La ferme où les handicapés mentaux se font paysans
Alternative
28 septembre 2016
Parce que la vie est éphémère et que la beauté se fait rare, manifestons notre bonheur
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre