Déambulation revendicative, poétique et graphique pour préserver la biodiversité et les forêts de feuillus, à Quarré-les-Tombes (Yonne)

Le dimanche
2
juillet


L’association Adret Morvan et le collectif des Amis de notre Forêt au Duc organisent le dimanche 2 juillet à 10h à Quarré-les-Tombes (Yonne) (place de l’Église), une déambulation revendicative, poétique et graphique pour la préservations de la forêt et de la biodiversité.

Les feuillus du Morvan disparaissent, les coupes à blanc augmentent.

La monoculture industrielle de résineux éradique systématiquement
les forêts de feuillus, jusqu’alors diversifiées en âges et en essences.

Le nouveau plan régional forêt et bois va aggraver ce phénomène. Il conduit à terme à l’épuisement des sols et à la dégradation des ressources en eau.
Les paysages sont massacrés et la biodiversité forestière s‘effondre.

Ce mouvement affecte largement les forêts privées, mais la politique de rentabilité engagée depuis plusieurs années par l’ONF entraîne aussi un enrésinement au sein des forêts de l’État.

La population morvandelle ne supporte plus d’être la victime collatérale de cette politique forestière lowcost, définie par des technocrates et des politiques à la solde de la filière industrielle.

C’est en constatant la multiplication des coupes à blanc et l’enrésinement que des habitants des environs de la Forêt au Duc se sont émus et ont décidé d’agir au sein d ‘un collectif. Ils ont demandé l’assistance d’ADRET Morvan, une association dont les objectifs sont en affinité avec ceux du collectif.
La forêt au Duc est une forêt domaniale de près de 1 200 ha. Les habitants du pays attendaient de l’État une gestion forestière exemplaire, d’autant plus que
la forêt est située dans le Parc naturel régional du Morvan.

http://adretmorvan.org/

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
22 mai 2018
Agriculture et alimentation : un projet de loi très en deçà des espérances
Info
23 mai 2018
Main arrachée à Notre-Dame-des-Landes : la Zad sous le coup de la stupeur
Reportage
15 mai 2018
Sortie du glyphosate : la promesse de M. Macron n’est toujours pas tenue
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre