Dédé l’Abeillaud ne sera pas président cette fois-ci

Durée de lecture : 2 minutes

14 mars 2012 / David Derrien



« Semer, s’aimer, essaimer »


Après maintenant 6 mois d’engagement, j’annonce le retrait de Dédé l’Abeillaud aux élections présidentielles. Le soutien des 360 élus locaux n’a pas suffi dans la course à l’investiture suprême, mais nous sommes riches de toutes les rencontres faites et des liens tissés pour l’avenir.

Si nous nous sommes lancés dans cette aventure, c’était pour mettre en lumière tous ceux et celles qui œuvrent pour notre survie sur cette planète.
Et ils sont indéniablement plus nombreux que les 500 signataires nécessaires !!!

Les différents déplacements effectués lors de cette campagne et les retours sur le blog ont révélé l’important intérêt des Français pour le maintien d’une biodiversité riche, variée et nécessaire. Nos concitoyens ont bien compris que leur vie future, et à fortiori, celle de leurs enfants, est en jeu.

Devons-nous laisser la planète, ou plus localement notre environnement, s’étioler, voire disparaître, sous les coups de boutoir d’une économie globalisée, méprisante et déshumanisée ? Car en défendant la diversité biologique, et notamment les abeilles, nous défendons l’espèce humaine.
Nous espérons qu’à travers nos engagements, la réflexion environnementale ait pu s’accroître, ou naître tout simplement. Il n’est jamais trop tard !

Dédé l’Abeillaud n’est pas un clown ! Dédé l’Abeillaud n’est pas un charlatan !
Dédé l’Abeillaud est un révélateur, un lanceur d’alerte !

Ce n’est qu’un début, continuons le combat environnemental et social !

Dédé l’Abeillaud poursuivra donc sa lutte sur tous les fronts. Le buzzz de son kazoo résonnera dans les campagnes, bretonnes principalement, et partout où on le sollicitera. Dédé l’Abeillaud va essaimer !

Gare à vous pollueurs ! Une multitude d’Abeillauds vous surveille désormais aux quatre coins de la France... et d’ailleurs !

Au terme de cette campagne, dédé l’Abeillaud tient à remercier vivement ses deux plus proches collaborateurs : Mélisandre SALOMON, et Alain DAVID, militants actifs.

Marcel de la gare, auteur de truculents dessins.
Philippe BODARD, maire de Mûrs-Erigné (49), conseiller général et ardent écologiste, et tous les élus qui ont été attentifs à la candidature de dédé l’Abeillaud.
La FFAP ( Fédération Française des Apiculteurs Professionnels), pour son soutien financier.
Les Faucheurs Volontaires.

Et tous les apiculteurs qui se sont mobilisés auprès d’élus locaux.
Les médias pour leur interpellation et leurs relais auprès de la population.

A bientôt

BZZZZ BZZZZ BZZZZ

Dédé L’ABEILLAUD
David DERRIEN

Candidat aux élections présidentielles 2012

Semer, s’aimer, essaimer






Source : Communiqué de presse de Dédé l’Abeillaud

Ecouter aussi : Clément Wittmann, pourquoi êtes-vous candidat de la décroissance à l’élection présidentielle ?

7 juillet 2020
Serpents, oiseaux, tortues : l’Europe doit cesser d’importer des animaux
Tribune
7 juillet 2020
Dans l’Aisne, la bataille d’un maire contre une décharge illégale
Reportage
6 juillet 2020
En Bolivie, les orphelins du Poopó pleurent leur lac disparu
Reportage