Ékopédia invite au partage des solutions écologiques

Durée de lecture : 2 minutes

11 octobre 2009 / Jean-Luc Henry

Une encyclopédie des solutions écologiques sur Internet.


L’encyclopédie Ékopédia, basée au Québec, vient de dépasser les 2000 articles en français et invite les citoyens et organismes à partager les solutions écologiques grâce au formidable outil collaboratif qu’est Ekopedia.org

Qu’ils soient scientifiques, spécialistes, passionnés ou citoyens, les milliers de contributeurs d’Ékopédia partagent et collaborent dans un but commun : donner les moyens à tous de poser les gestes nécessaires pour créer un monde meilleur.

Devant l’urgence des problèmes écologiques, nous avons pour devoir moral de communiquer les solutions applicables ici et maintenant. Sans cesse en quête de nouveaux contributeurs, nous invitons citoyens et organismes à participer à Ékopédia et à faire circuler notre appel. Il y a beaucoup de façons de contribuer (rédactions, corrections grammaticales, ajout d’images, aide aux nouveaux arrivants...) et en plus c’est très facile.

Notre société doit transformer l’individualisme et la concurrence en responsabilité sociale et en collaboration. Les milliers d’articles, d’illustrations et de photos du projet Ékopédia sont librement copiables, diffusables et transformables (tant que ces libertés sont conservées). Ainsi, les individus, les écoles, les organismes, etc. peuvent bénéficier librement de ces connaissances, les améliorer et les réutiliser pour les diffuser dans leurs propres réseaux.

Durant les 7 dernières années, nous avons réalisé notre rêve de créer une base de connaissances pour devenir plus autonomes et respectueux de notre environnement. Nous rêvons aujourd’hui qu’Ékopédia devienne un lieu de collaboration pour les organismes sans but lucratif souhaitant partager les solutions écologiques au plus grand nombre.

Ékopédia a été créé en 2002, il existe maintenant en 7 langues et ses visiteurs et contributeurs proviennent de plus de 200 pays. Les informations y sont structurées autour de 12 thèmes et on y trouve aussi bien des solutions et alternatives relatives à la naissance, l’alimentation, le transport, le logement, etc. Les articles vont de la simple recette de pâte dentifrice, à la fabrication d’un système de phytoépuration. Pour un projet d’intérêt public tel qu’Ékopédia, il est essentiel de penser en premier aux bénéfices de la communauté, les informations y sont donc gratuites et sans publicité. Avec plusieurs centaines de milliers de visites chaque mois, Ékopédia est devenu un des sites Web francophones les plus visités du domaine de l’écologie.



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : http://fr.ekopedia.org/Ekopedia:%C3...

Infos : http://www.ekopedia.org et http://fr.ekopedia.org

Ecouter aussi : Que peut-on faire pour changer la vie quotidienne ? http://www.reporterre.net/spip.php?...

21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
22 novembre 2019
Convention citoyenne pour le climat : devenez une assemblée réellement démocratique !
16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police