Epandage de pesticides près d’une école : non-lieu pour les exploitants viticoles

11 septembre 2017 / 9880

Le tribunal de grande instance de Libourne (Gironde) a prononcé, le 4 septembre, un non-lieu envers les deux châteaux viticoles, qui avaient épandu en mai 2014 des pesticides près d’une école à Villeneuve-de-Blaye, soupçonnés de provoquer le malaise de 23 élèves et l’hospitalisation d’une institutrice.

Les exploitations concernées sont le Château Castel La Rose, qui pratique une viticulture conventionnelle, mais aussi le Château Escalette, qui commercialise des vins bios. Elles avaient été mises en examen le 17 octobre 2016 pour « usage inapproprié de produits phytopharmaceutiques », dans le cadre d’une information judiciaire ouverte fin 2015 par le tribunal. La fédération régionale des associations de protection de la nature de la région Aquitaine (Sepanso) et l’ONG Générations futures avaient déposé plainte.

« Si la chronologie des faits ainsi que l’ensemble [des] éléments permettent de soupçonner que ces malaises aient été causés par un entraînement de produits hors des parcelles traitées, force est de constater qu’aucun élément objectif ne permet de l’assurer », conclut l’ordonnance du juge d’instruction au tribunal, rendue publique par Générations futures. « Aucun enfant n’a fait l’objet d’un suivi médical en rapport avec l’intoxication » causée par des produits d’épandage, ajoute-t-il. De même, les services spécialisés de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) « n’ont décelé aucun manquement ».

Les associations plaignantes dénonçaient une infraction au code rural, les épandages ayant eu lieu dans des conditions de vent jugées défavorables. « Bien que les relevés météos révélaient des vents conséquents ce jour là dans le Blayais, le juge indique dans son ordonnance qu’il n’est pas possible d’en tenir compte au motif que… il n’y avait pas de station météo dans la commune », déplore Générations futures dans un communiqué. Le juge « fait référence à des épandages litigieux dont l’odeur atypique a été sentie par de nombreux témoins, il indique que cette odeur peut être le fait d’autre chose. De quoi ? Mystère ! », s’interroge l’association.

Générations futures et son avocat François Lafforgue vont former un recours contre cette ordonnance devant la Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Bordeaux.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


21 janvier 2019
CAC 40 : des bénéfices en hausse, des effectifs et des impôts en baisse
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
8 milliardaires français possèdent autant que les 30 % de gens les plus pauvres
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2019
La Cour suprême de l’État du Colorado met l’extractivisme avant la santé des citoyens
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2019
En Suisse, des milliers de lycéens font grève pour le climat
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Le Défenseur des droits demande la « suspension » de l’usage des lanceurs de balle de défense
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
Hamster d’Alsace : consultation sur le Plan national pour sa préservation
Lire sur reporterre.net
17 janvier 2019
La caravane de l’Atomik tour en route pour un débat public alternatif sur le nucléaire
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2019
La justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Le projet minier de la Montagne d’or inquiète l’ONU
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon au pilotage du grand débat national
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2019
Les gendarmes ont levé le blocage des Gilets jaunes devant une usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
11 janvier 2019
François de Rugy serait prêt à reculer sur la fermeture des centrales à charbon d’ici 2022
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2019
Une infirmière devant la justice pour avoir peint quelques coquelicots
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2019
À Gap, deux « maraudeurs solidaires » haut-alpins condamnés
Lire sur reporterre.net
10 janvier 2019
Deux millions de personnes soutiennent l’Affaire du Siècle
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

19 janvier 2019
Le terrible bilan de deux mois de violences policières
Enquête
19 janvier 2019
Radio Bambou : À la découverte des grands fonds marins
Chronique
20 décembre 2018
Fabriquer ses cadeaux de Noël en cinq leçons
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides