Epandage de pesticides près d’une école : non-lieu pour les exploitants viticoles

Durée de lecture : 2 minutes

11 septembre 2017 / 9880

Le tribunal de grande instance de Libourne (Gironde) a prononcé, le 4 septembre, un non-lieu envers les deux châteaux viticoles, qui avaient épandu en mai 2014 des pesticides près d’une école à Villeneuve-de-Blaye, soupçonnés de provoquer le malaise de 23 élèves et l’hospitalisation d’une institutrice.

Les exploitations concernées sont le Château Castel La Rose, qui pratique une viticulture conventionnelle, mais aussi le Château Escalette, qui commercialise des vins bios. Elles avaient été mises en examen le 17 octobre 2016 pour « usage inapproprié de produits phytopharmaceutiques », dans le cadre d’une information judiciaire ouverte fin 2015 par le tribunal. La fédération régionale des associations de protection de la nature de la région Aquitaine (Sepanso) et l’ONG Générations futures avaient déposé plainte.

« Si la chronologie des faits ainsi que l’ensemble [des] éléments permettent de soupçonner que ces malaises aient été causés par un entraînement de produits hors des parcelles traitées, force est de constater qu’aucun élément objectif ne permet de l’assurer », conclut l’ordonnance du juge d’instruction au tribunal, rendue publique par Générations futures. « Aucun enfant n’a fait l’objet d’un suivi médical en rapport avec l’intoxication » causée par des produits d’épandage, ajoute-t-il. De même, les services spécialisés de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) « n’ont décelé aucun manquement ».

Les associations plaignantes dénonçaient une infraction au code rural, les épandages ayant eu lieu dans des conditions de vent jugées défavorables. « Bien que les relevés météos révélaient des vents conséquents ce jour là dans le Blayais, le juge indique dans son ordonnance qu’il n’est pas possible d’en tenir compte au motif que… il n’y avait pas de station météo dans la commune », déplore Générations futures dans un communiqué. Le juge « fait référence à des épandages litigieux dont l’odeur atypique a été sentie par de nombreux témoins, il indique que cette odeur peut être le fait d’autre chose. De quoi ? Mystère ! », s’interroge l’association.

Générations futures et son avocat François Lafforgue vont former un recours contre cette ordonnance devant la Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Bordeaux.




19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

19 septembre 2019
Climat : la France ne tient pas ses objectifs
Info
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien
19 septembre 2019
Week-end féministe à Bure : « Le nucléaire est un monstre du patriarcat »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pesticides