Et si on en finissait avec les zoos ?

2 décembre 2017 / Derrick Jensen

  • Présentation du livre par son éditeur :

L’exploitation d’animaux capturés et exhibés pour le plaisir ou le divertissement des humains est bien antérieure à l’avènement de l’Empire romain. La critique radicale et subversive qu’en propose l’auteur, ici traduit en français pour la première fois, n’existe pas dans le paysage littéraire francophone. Dans ce livre passionné et provocant, Derrick Jensen explore les rationalisations et les justifications de l’existence des zoos en parallèle de la problématique de notre aliénation du monde naturel et des créatures qui le peuplent. En cela, il expose le lien entre les zoos et l’idéologie de domination et de contrôle à l’origine des destructions écologiques actuelles (sixième extinction de masse, réchauffement climatique, pollutions des sols, de l’air et des milieux aquatiques, déforestation, etc.).

Le cauchemar des zoos est une puissante critique de la place des zoos au sein de notre société, de celle de notre société au sein du monde naturel, et finalement de la nôtre propre, en tant qu’être humain, au sein du monde sauvage.

  • Préface de Jean-Claude Nouët, professeur à la Faculté de médecine de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Médecin spécialisé en histologie, embryologie et cytogénétique, il est également membre du comité consultatif de la santé et de la protection animales et président de la « Fondation Ethique et sciences ». Ardent défenseur des animaux, il se bat depuis des années pour que le statut de l’animal ne soit plus celui d’un objet à la disposition des hommes. En tant que président de la Ligue française des droits de l’animal, il dénonce l’exploitation des animaux par les zoos au nom d’une prétendue sauvegarde de la nature. Il est convaincu que la préservation des espèces ne peut passer que par l’indispensable préservation des espaces naturels.

  • Zoos. Le cauchemar de la vie en captivité, de Derrick Jensen, éditions Libres, 2017, 156 p., 10 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Près de Nantes, des macaques du zoo livrés à la trépanation
16 mai 2018
« Des déchets nucléaires aux luttes sociales, on ne nous atomisera pas ! » - Rencontre de Reporterre le 24 mai
La vie de Reporterre
22 mai 2018
Agriculture et alimentation : un projet de loi très en deçà des espérances
Info
21 mai 2018
Pourquoi une fête le 27 mai sur les terres agricoles menacées par Europacity ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre