Face à la catastrophe écologique, le monde se prépare aux « guerres vertes »

27 juin 2018 / Razmig Keucheyan

Dans « La nature est un champ de bataille », Razmig Keucheyan explique que la crise écologique va porter à incandescence les antagonismes existants et non pas aboutir à un « pacte écologique ».

  • Présentation du livre par son éditeur :

Face à la catastrophe écologique annoncée, les bonnes âmes appellent l’humanité à « dépasser ses divisions » pour s’unir dans un « pacte écologique ». Cet essai s’attaque à cette idée reçue. Il n’y aura pas de consensus environnemental. Loin d’effacer les antagonismes existants, la crise écologique se greffe à eux pour les porter à incandescence.

Soit la localisation des décharges toxiques : si vous voulez savoir où un stock de déchets donné a le plus de chances d’être enfoui, demandez-vous où vivent les classes populaires et les minorités raciales. Ces inégalités écologiques, dont le « racisme environnemental » est une forme, jouent à l’échelle des pays et à celle du monde.

« Marchés carbone », « dérivés climatiques », « obligations catastrophe » : les produits financiers « branchés » sur la nature prolifèrent. Faute de s’attaquer à la racine du problème, le néolibéralisme choisit de financiariser l’assurance des risques climatiques. C’est l’essor de la « finance environnementale » comme réponse capitaliste à la crise.

Surcroît de catastrophes naturelles, déstabilisation des océans, « réfugiés climatiques » par millions à l’horizon 2050… Autant de facteurs qui annoncent des conflits armés d’un nouveau genre, auxquels se préparent aujourd’hui les militaires. Finie la guerre froide, bienvenue aux « guerres vertes ».

Cet essai novateur fournit une grille de lecture originale pour saisir les enjeux de la crise écologique. À travers l’exposition édifiante des scénarios capitalistes face au désastre environnemental, il fait œuvre de futurologie critique.


  • La nature est un champ de bataille. Essai d’écologie politique, de Razmig Keucheyan, éditions La Découverte, juin 2018, 234 p., 10,5 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
17 juillet 2018
Les normes écrasent les agriculteurs
Enquête
17 juillet 2018
Le lynx des Balkans, plus grand félin d’Europe, a besoin de protection
Reportage
16 juillet 2018
À Bayonne, la fraternité chemine avec les migrants
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre