Festival Zero Waste, Zéro Déchet - Zéro Gaspi ! au Cabaret Sauvage (Paris)

Le vendredi
1er
juillet
au samedi
2
juillet


Un Festival ouvert à tous

LES 30 JUIN + 1 & 2 JUILLET 2016
CABARET SAUVAGE PARC DE LA VILLETTEPARIS

Les adeptes du mouvement Zero Waste : des collectivités (Capannori, San Francisco, Trévise Roubaix...), des entreprises (Jean Bouteille, le Réseau Vrac, Moulinot, Phénix...) ou encore des particuliers comme la Famille Zéro Déchet. L’objectif du Festival est de réunir cette avant-garde et ceux encore en questionnement.

3 jours de conférences (avec Cyril Dion, Béa Johnson, Philippe Bihouix...), retours d’expérience, workshops, animations et projections pour découvrir les solutions Zero Waste de manière festive et ludique.

Le Festival se construira autour de temps communs ouverts au grand public et d’espaces de réflexion spécialement dédiés aux entreprises et aux collectivités. Chacun pourra y trouver une source d’inspiration et de coopération pour passer à l’action. Les curieux pourront ouvrir un lombricomposteur dans la Zone Compost, apprendre à réparer leur téléphone ou rejoindre les sessions « Vis ma vie d’élu zéro déchet », « Le barcamp du zéro déchet au quotidien » pour poser toutes leurs questions.

Un Festival organisé par l’ONG Zero Waste France, association indépendante qui a pour mission de décrypter les enjeux environnementaux, sanitaires et économiques liés à la gestion des déchets. Avec le Festival, L’ONG met en avant la dimension collective et participative de la démarche Zero Waste.

LES 30 JUIN + 1 & 2 JUILLET 2016
CABARET SAUVAGE PARC DE LA VILLETTEPARIS

Plus d’infos :
www.festival.zerowastefrance.org

Source : Zero Waste France




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
22 février 2018
Le gouvernement a évacué les antinucléaires de Bure. Témoignages et réactions
Info
23 février 2018
EXCLUSIF - À Bure, dans un arbre du bois Lejuc, que les militants ré-occupent
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre