Fête de l’Agriculture paysanne, à Coussac-Bonneval (Haute-Vienne)

Le samedi
15
septembre


L’évènement se déroulera dans une ambiance conviviale et festive avec 2 buffets paysans alimentés à partir des produits issus des fermes du territoire, des animations et une programmation musicale riche et variée des 16h sous le chapiteau !
En plus des visites de la ferme, des temps d’échanges/débat, de conférence,... retrouvez l’après-midi les passionnés de l’ AMTM - Le Dorat 2019 pour 3 sessions d’ animations autour de la tonte des moutons,
à 16h, laissez vous conter l’histoire du "Loup de Tombouctou" une fable autour du voyage, de la différence, de l’amitié et l’écologie par la Compagnie P’tits Bouts EtCie
puis à partir de 19h30, place aux concerts sous le chapiteau avec Pierre Paul Danzin , LaruraL, MaNTiS et Concrete Hi Fi

Pourquoi une fete de l’agriculture paysanne en Limousin ?

L’Agriculture paysanne ouvre des perspectives vers de nouvelles pratiques agricoles pour : - des fermes viables, vivables et transmissibles ; - des produits de qualité qui répondent aux attentes des consommateurs ; -un environnement préservé, des campagnes vivantes et solidaires. Cependant, elle souffre toujours à ce jour d’un manque de reconnaissance et de visibilité.

Notre projet de fête de l’agriculture paysanne est donc conçu comme un rassemblement à la fois festif et pédagogique au cours duquel producteurs et consommateurs se rencontrent et échangent.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : https://www.facebook.com/confederat...

Lieu-dit La Tournerie
87500 COUSSAC BONNEVAL

Accueil à partir de 11h00



Documents disponibles

  Sans titre
16 novembre 2018
Matthieu Auzanneau : « Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme »
Entretien
17 novembre 2018
En Angleterre, le mouvement Extinction Rebellion lance l’insurrection pour le climat
Chronique
16 novembre 2018
L’écologie et la justice sociale doivent être les carburants du XXIe siècle
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre