Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

« Fin de la 4e partie », au théâtre, à Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence)

Date
Le jeudi 6 janvier 2022

"Dans un monde où la technologie redéfinit nos rapports , nous sommes plus que jamais devenus les créateurs de nous-mêmes.
Mais qui sont celles et ceux et qui nous rêvent ?"
"C’est une histoire qui se répète, sans savoir où et quand elle a commencé. Un Homme et sa chaise, un poisson rouge et le texte, une fille, deux garçons et l’avenir à construire.
Dans un monde post-humain peuplé de robots et de cyclopes 2.0, les personnages déambulent, en quête de sens. Face au vide qui s’annonce d’instant en instant, ils vont essayer, encore et encore, de déconfiture en déconfiture.
Alors que réel et virtuel se confondent, se rendront-ils compte qu’il y a un ouvrage à réaliser, qu’une pièce doit se jouer, ici et maintenant ?
Avec cette pièce, la compagnie Peanuts souhaite avant tout parler d’avenir et de notre capacité collective à générer et à donne place à l’utopie."

Cie Peanuts – Magdi Rejichi

Un homme, un poisson rouge qui lui donne son texte, deux garçons, une fille et surtout une chaise, point d’ancrage possible pour tous ces personnages perdus qui ne savent même plus où ils avaient rendez-vous. Mais peut-on faire civilisation à partir d’une simple chaise ? Serait-ce une bonne base pour partager des valeurs, un avenir meilleur ou un café ? L’histoire, ici, n’a finalement pas beaucoup d’importance. Ce qui compte, c’est comment on s’y prend pour la raconter, la rêver et la reconstruire.

Au sein de cette pièce singulière, il faut accepter de se perdre un peu. La musique électronique d’Ana Servo résonne ainsi que les mots simples et justes de Philippe Dorin, qui interpellent les plus jeunes. Et pour cause, il est question d’avenir.

En invoquant sur scène, de manière omniprésente, robots, nouvelles technologies et cyclopes 2.0 qui bouchent les perspectives, la compagnie Peanuts pose la question de la numérisation du monde et de l’hyper-connexion, permanente, addictive. Et par-là même, celle de l’émancipation et des libertés, individuelles et collectives.

L’homme Je vous fais un café ?
Le garçon Vous avez la cafetière ?
L’homme Non !
Le garçon Pour faire un café, faut déjà avoir la cafetière.
C’est la base, la cafetière.
L’homme La base, c’est le plaisir de vous offrir un café.
Pour la cafetière, y a toujours moyen de s’arranger.

Précisions

Théâtre Durance Château-Arnoux-Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence)
Les Lauzières
04160 Château-Arnoux-Saint-Auban
04 92 64 27 34
jeudi 06 janvier / 19:00

durée 1h
à partir de 9 ans
en famille
3 représentations scolaires les 06 et 07 jan

création

tarif
plein 16€
réduit 12€
jeune 8€/5€
solidaire 3€

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende