Fourrure : grande manifestation unitaire face à l’élevage de visons de Montarlot-lès-Rioz, à Vesoul (Haute-Saône)

Le samedi
4
mai


Les consommateurs, la Haute-couture, le prêt-à-porter, de nombreux pays européens disent STOP à la fourrure.
En France, en 2019, à Montarlot-lès-Rioz dans la Haute-Saône, des visons passent une courte vie dans des cages minuscules, dans lesquelles ils ne peuvent pas se retourner. Ces animaux semi-aquatiques sont également privés de contact avec l’eau. Exploités pour leurs peaux, ils sont gazés à 7 mois. Depuis sa création, en 2010, cet élevage concentre et tue 2000 visons par an. Fin 2017, la préfecture de Haute-Saône l’autorise même à développer son activité à hauteur de 7700 visons.

Cela vous révolte ? Nous aussi.

L’Assocation Combactive a obtenu en 2018, l’arrêt provisoire de l’activité de l’élevage de visons d’Emagny, dans le Doubs. Forte de son expérience, elle travaille aujourd’hui à stopper celui de Montarlot-lès-Rioz. L’association a attaqué le récent arrêté préfectoral. L’affaire suit son cours auprès du tribunal de Besançon.

Pour ce faire, une manifestation est organisée le samedi 4 mai à Vesoul, à quelques kilomètres de l’élevage.
Montrons par notre présence que les Français aussi en ont marre que l’on prenne la peau des animaux pour en faire des manteaux.
L’Association Combactive a besoin de tous les protecteurs des animaux et de la nature pour créer une grande chaîne de solidarité pour ces visons.

Village associatif, buvette, restauration, autocar au départ de Paris affrété par l’association, covoiturages... Tous les renseignements sur le site de l’association Combactive.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : https://www.combactive.fr/4-mai-201...

A partir de 11h30
Place du 11e Chasseurs
70 000 Vesoul


17 mai 2019
Un paradis naturel bulgare menacé par une autoroute européenne
Reportage
18 mai 2019
Vous êtes philosophe et Gilet jaune : pourquoi ?
Une minute - Une question
18 mai 2019
« Les normes injustes engendrent une disparition des paysans »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre