François Hollande vers un moratoire sur Notre Dame des Landes

Durée de lecture : 1 minute

23 mars 2012 / François Hollande



Le candidat à la présidentielle se dit « favorable au projet », mais reconnait qu’il pose « des questions au niveau économique et écologique » et qu’il faut tenir compte « de l’avis des populations et des arguments des associations de défense ».


A la suite d’une interpellation publique, un électeur a écrit à François Hollande pour lui demander sa position sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le candidat lui a répondu par lettre, dont voici le texte :

……………………………………

François Hollande
Député de la Corrèze
Président du Conseil général

Tulle, le vendredi 18 mars 2011

J’ai bien reçu votre courrier du 8 février dernier par lequel vous souhaitez connaître ma position quant au projet de construction de l’aéroport du Grand Ouest.

La création d’un aéroport international à Notre-Dame-des-Landes pose effectivement des questions au niveau économique et écologique. S’il convient de prendre en compte la nécessité du service public et les besoins des usagers, il apparait indispensable de tenir compte de l’avis des populations et des arguments des associations de défense de l’environnement, dans l’intérêt général.

Aussi, je suis favorable au projet, mais à certaines conditions. La substitution éventuelle de l’aéroport du Grand Ouest à l’actuel aéroport Nantes-Atlantique devra à la fois apporter des solutions en terme d’utilité publique et répondre au mieux aux exigences environnementales.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

François Hollande.






Source : Reporterre.

Mise en ligne le 22 mars 2012

La copie de la lettre de François Hollande :

Ecouter aussi : François Hollande est-il écologiste ?



Documents disponibles

  Sans titre
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien