« Gaïa face à la théologie », colloque à Paris

Durée de lecture : 1 minute


Le jeudi
6
février
au vendredi
7
février


L’originalité de ce colloque est de questionner les sources de l’insensibilité écologique telle que formulée par Bruno Latour dans Face à Gaïa :
« Et pourtant, devant la mutation écologique, au lieu de nous agiter dans tous les sens, comme nos ancêtres devant la découverte de terres nouvelles, nous restons de marbre, indifférents, désabusés, comme si, au fond, rien ne pouvait plus nous arriver. C’est cela qu’il faut comprendre. »
Issu de la recherche initiée par le Collège des Bernardins il y a un an et demi sur l’insensibilité écologique, ce colloque combine des conférences par les meilleurs spécialistes du sujet, des ateliers pratiques d’écriture et d’échange, des expériences culturelles et poétiques, autant de formes d’expression nécessaires pour éveiller les consciences, les sciences et la politique aux réels enjeux de la mutation climatique.



Lire aussi : https://www.eventbrite.fr/e/billets...

JEUDI 6 FÉVRIER – 9h00 à 20h30
Collège des Bernardins
20 rue de Poissy
75005 Paris
Accès :
Maubert Mutualité (M10), Jussieu (M7)
Bus : 24, 47, 63, 86, 87

VENDREDI 7 FÉVRIER - 9h00 à 20h30
Institut Catholique de Paris
74 rue de Vaugirard
75006 Paris
Accès :
Saint-Placide (M4), Rennes (M12)
Bus : 89, 95, 96, 94, 83

8 avril 2020
Dans les quartiers populaires, les violences policières se poursuivent durant le confinement
Reportage
7 avril 2020
La recherche « au service de l’économie » : les scientifiques se rebiffent
Info
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête