Gestes de terre, et la danse

Durée de lecture : 1 minute

9 décembre 2015

Titre : « Gestes de terre, et la danse »

Auteur(s) : ouvrage collectif sous la conduite de Patricia Ferreira et Bianca Millon-Devigne

Equipe rédactionnelle : Nathalie Auboiron, Dominique Crébassol, Catherine Grout

Graphisme : Bianca Millon-Devigne

Design graphique & programmation numérique de l’édition, Crédits photographiques : Théo Abadon et Bianca Millon-Devigne

Gestes de terre est un processus de réflexion et d’actions portant, d’une part, sur la place du danseur dans la société à une époque de décroissance et, d’autre part, sur la danse et son renouvellement ou actualisation à partir du travail de la terre. Il s’agit d’un ensemble de mise en actes, en paroles et en présences issu, entre autres, de l’intérêt de Patricia Ferrara pour l’origine du mouvement.

L’idée de Gestes de terre, espace d’échanges et de créations, est initiée par le Groupe toulousain de danse contemporaine Unber Humber. A partir du mois d’octobre 2012, le Groupe Unber Humber active des rencontres (artistes, acteurs culturels, agriculteurs, écrivains, enseignants, habitants) autour de la question de notre relation à la terre. Quatre fermes sont au centre de cette proposition. Elles accueillent des danseurs, venus travailler et procéder à un « collectage d’impressions » en suivant leurs hôtes pas à pas.



Source : Escourbiac imprimeur

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
18 septembre 2019
Climat : de la prise de conscience à la conscience politique
Édito