Histoire de l’écologie en Bretagne

Durée de lecture : 1 minute

13 janvier 2015

Histoire de l’écologie en Bretagne, de Tudi Kernalegenn

Terre et mer, la Bretagne est sensible à la nature et s’en nourrit depuis son origine. Très vite, la prise de conscience de cette nature et de la nécessité de la préserver donne naissance à des associations dynamiques comme la Ligue de protection des oiseaux (LPO), la SEPNB-Bretagne Vivante ou Eaux et rivières de Bretagne.

Menacée par le tout nucléaire, à Plogoff ou au Carnet, c’est toute la Bretagne qui se réveille pour contester les choix énergétiques du gouvernement.

Confrontée aux drames qui nous viennent de la mer comme les marées noires et les algues vertes, les écologistes s’interrogent sur nos comportements à terre. Face aux défis de l’aménagement du territoire, ils refusent les grands projets inutiles, tel le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Dès les années 70, les écologistes conscients des enjeux, entrent en politique, jusqu’à s’inscrire aujourd’hui dans de nombreux exécutifs et réaliser des scores importants partout en Bretagne.

Ce livre synthétique et très illustré, notamment avec une dizaine de cartes inédites (B5), permet une approche didactique de l’histoire de l’écologie en Bretagne, de l’agriculture biologique à la protection du littoral en passant par les enjeux du développement durable.


Histoire de l’écologie en Bretagne, Tudi Kernalegenn, Cartes : Mikael Bodlore-Penlaez, Préface de Denez L’Hostis, Éditions Goater, 184 pages, tout en couleur, 14 €.



Lire aussi : Deux regards lumineux sur les landes disparues

Source : Editions Goater

18 janvier 2020
La révolte à l’ère du numérique : nouvelle efficacité, nouvelles faiblesses
À découvrir
17 janvier 2020
Déterminé, le mouvement social cherche à tenir dans la durée
Reportage
17 janvier 2020
Une mère sioux et sa fille racontent une vie de combat aux États-Unis
Entretien