Historiette de Noël pour Premier ministre en mal de logique

Durée de lecture : 1 minute

22 décembre 2014 / Camille Martin (Reporterre)

Il était une fois un climat en danger. Voici une histoire de Noël où l’on apprend que soit la Déclaration de Grande Cause Nationale, c’est juste pour faire joli, soit le Premier ministre a un grave problème de logique.


Chapitre 1 - Il a fait 13 degrés le jeudi 18 décembre 2014 à Paris, nous avons ressorti les t-shirts. L’année 2014 est la plus chaude jamais observée en France et en Europe, nous l’avons tous constaté dans notre vie quotidienne.

Chapitre 2 - Sur la base de la lecture du chapitre 1, le Président de la République François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls déclarent le 28 novembre 2014 le Climat « Grande cause nationale 2015 ». Grande cause nationale = toutes les actions du pays doivent tendre vers la réalisation de la cause.

Jusque-là la logique perdure.

Chapitre 3 - Le 17 décembre 2014, le même Manuel Valls, toujours Premier ministre, déclare sa volonté de démarrer à la mi-2015 la construction de l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes.

Un projet directement (émission des avions) et indirectement (construction de l’aéroport, construction des dessertes routières, artificialisation et imperméabilisation de près de deux mille hectares de terres, trafic routier supplémentaire généré les nouvelles dessertes) émetteur de tonnes de CO2 supplémentaires par rapport à la situation actuelle. Or le CO2 est un gaz à effet de serre qui accroit le changement climatique.

CONCLUSION - Le chapitre 3 de l’histoire est strictement antagoniste avec le chapitre 2. Le projet de Notre-Dame-des-Landes est émetteur de tonnes CO2 supplémentaires donc « illégal » au regard de la Déclaration de grande Cause nationale.

Donc, soit la Déclaration de Climat grande cause Nationale n’a pas d’existence et la parole du Premier ministre ne vaut pas plus qu’un pet de nonne, soit elle en a une et le Premier ministre a un grave problème de logique.



Source : Courriel à Reporterre

Photo : Emilie Massemin pour Reporterre

Ecouter la chronique Radio Nova : Manuel Valls est-il menteur ou idiot ?


Merci de soutenir Reporterre :

9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative




Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)