Faire un don
33707 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
42 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

L’An 02

Durée de lecture : 2 minutes

14 septembre 2012 / par dfg


Le n°2 de L’An 02. Revue d’écologie politique, est paru.

Semestriel - Été 2012 – 7 euros – 60 pages – En librairie à partir de septembre et sur abonnement

Alors que les riches détruisent la planète et que le capitalisme a organisé la commercialisation et l’industrialisation systématiques de nos pratiques quotidiennes, de brillants esprits nous expliquent que l’écologie politique est nécessairement réservée à une poignée de nanti·e·s, à une classe ne se souciant plus des questions sociales, à une élite intellectuelle capable de se projeter au-delà des simples satisfactions immédiates. Si ce discours semble corroboré par la sociologie électorale des partis écologistes, dans quel mesure n’est-il pas aussi une construction sociale maintenant la domination de l’élite productiviste ?

Les écologistes trahissent-ils le peuple, en lui refusant l’accès aux loisirs et à la consommation ? Le détournent-ils de ses luttes ? La promotion de la sobriété est-elle une manœuvre cynique visant à lui faire renoncer au progrès social et économique ? Quelle est la décence du discours écologiste face à la pauvreté ?

Pour nous, la déconstruction de ce discours semble un préalable indispensable à l’émergence d’un projet politique écologiste réellement collectif et partagé par tou·te·s. Il ne s’agit pas de construire une énième « convergence des luttes » mais bien de souligner la concordance des combats pour l’égalité, la justice et la durabilité de notre société.

Dossier « L’écologie contre le peuple ? »

Hervé Kempf, « Articuler la critique des besoins à la question des inégalités »

Makekazzo, « Écologie cherche électorat désespérément »

Sandrine Rousseau, « Repenser la question sociale »

Élisabeth Bourgain, « L’Île St-Denis : la possibilité d’une écologie populaire »

François de Beaulieu, « Des savoirs populaires à l’écologie politique »

Tudi Kernalegenn, « L’écologie et le peuple dans la Bretagne des années 1970 »

Romain Felli, « Pauvreté de la tragédie des communs »

Chroniques

« Boîte à outils »

« Chronique du vrai travail »

« L’atterrissage »

Invités : Thierry Paquot, Bruno Villalba et Philippe Godard

Reportage

« La ligne THT patine dans la boue »

Lectures

Petite histoire de l’expérimentation démocratique, d’Yves Sintomer

Aude Vidal, « Les femmes peuvent-elles écrire de la nature writing ? »

Plaidoyer pour une propriété anticapitaliste, de G. K. Chesterton

Beauté fatale, de Mona Chollet

L’Horreur managériale, d’Étienne Rodin

Les Sanctuaires de l’abîme, de Nadine et Thierry Ribault

« Ce vieux livre jauni a d’l’idée » : Printemps silencieux de Rachel Carson

Varia

Amandine Dhée, « Verte ville »

Mwano, « Des millions d’images »

Surprises

Photo-reportage : Pierre Morel, « Campagne électorale, Serbie, mai 2012 »

Dessin et maquette : Guillaume Trouillard, « Inventaire » & « Droit de citation » (photo Patrick Buschhorn)

Installation : AIAA, « Scolywood »

Photographie : Pauline Caylak, « Istanbul »

« L’écologie contre le peuple ? » : Suzanne Husky, « Modernes vies sauvages », et une affiche de Colloghan

Roman-photo : « Debout les morts ! » avec Cornelius Castoriadis, Murray Bookchin, Günther Anders et Jacques Ellul




Source : L’An 02

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

9 décembre 2019
Rénovation énergétique : comment passer à la vitesse supérieure ?
Alternative
9 décembre 2019
Les zadistes de la Cagette des terres ravitaillent et réchauffent les luttes
Reportage
10 décembre 2019
En refusant de réglementer la publicité, le gouvernement sacrifie l’écologie
Tribune


Du même auteur       dfg