49 %
Objectif 30 000 €

L’Arctique à l’honneur de la Maison du Danemark, à Paris

12 mai 2016



L’Arctique s’invite à la ‪‎Maison du Danemark‬ du 13.05 au 17.07.2016. vernissage 12.05 à 19h.

Deux expositions : Jette Bang : photos du Groenland entre les années 30 et 60 et Le futur de l’Arctique : expo consacrée aux enjeux climatiques de la région arctique.

Maison du Danemark
142, avenue des Champs-Élysées
75008 Paris


L’Imaginaire du Groenland et de l’Arctique
19 mai 2016

« INUPILUK » et « LE FILM QUE NOUS TOURNERONS AU GROENLAND »
Deux courts métrages de Sébastien Betbeder, suivis d’une table ronde sur l’imaginaire du Groenland et l’Arctique.

Le Groenland est souvent associé aux changements climatiques et aux problèmes écologiques qui en découlent. On parle notamment de la préservation d’espèces telles que l’ours polaire et des phoques.

Mais ces grands thèmes sont l’arbre qui cache la forêt. On oublie les derniers chasseurs inuits, ces femmes et ces hommes qui vivent aujourd’hui de profondes mutations au sein de leurs communautés, une véritable rupture avec leur passé. L’explorateur Nicolas Dubreuil invite deux chasseurs inuits en France, Olee Eliassen et Adam Eskildsen de la petite communauté de Kullorsuaq. Sébastien Betbeder choisit la fiction (à travers la confrontation avec deux comédiens) pour témoigner de cette venue exceptionnelle.

La présentation des films Inupiluk (France, 2014, 32 min) et Le film que nous tournerons au Groenland (France, 2015, 32 min) de Sébastien Betbeder sera suivie d’une discussion sur l’imaginaire du Groenland et de l’Arctique, animée par Daniel Chartier, titulaire de la Chaire de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique à l’Université du Québec à Montréal.

Avec :
Jan Borm (professeur, Université de Versailles—Saint-Quentin-en-Yvelines), Gaëlle Reneteaud (postdoctorante, Université Paris-Sorbonne), Jean-Michel Huctin (maître de conferences, Université de Versailles—Saint-Quentin-en-Yvelines), Catherine Ego (traductrice), Inès Jorgensen (traductrice) et Patrick Evans (architecte et professeur, Université du Québec à Montréal).

Le jeudi 19 mai 2016 à 19h
entrée libre


Jette Bang exposition de photos du Groenland
13 mai 2016 - 17 juillet 2016

En 1936, à tout juste 22 ans, la jeune danoise Jette Bang, alors photographe de formation et aventurière, part au Groenland pour un voyage de 8 mois. Elle parcourt ainsi la côte ouest du pays en traîneau et séjourne dans des colonies éloignées où elle partage la vie quotidienne de la population. Elle créé à partir de ses nombreuses photos une collection unique et un témoignage de la culture de chasse de l’époque.

Ce voyage est le premier de six voyages au Groenland, le dernier ayant lieu en 1961-62, deux ans avant sa mort en 1964. Lors de ses séjours au Groenland, Jette Bang prend plus de 13.000 photos, et une sélection de ces remarquables photos sera présentée pendant l’exposition et dans le cadre de plusieurs manifestations sur le thème de l’Arctique.

Le travail de Jette Bang est aujourd’hui considéré comme une contribution capitale à la documentation de l’histoire du Groenland. Ses photos montrent des aspects uniques de ce pays qui n’ont jamais été abordés avant : des photos de femmes, d’enfants et d’instants intimes des Inuits sont notamment présentes dans la collection. En faisant partie intégrante de la vie des Inuits, Jette Bang a réussi à photographier les événements et les motifs de la vie quotidienne de ceux-ci sans aucun artifice.
Outre de nombreuses photos, Jette Bang a également réalisé plusieurs films documentaires sur le Groenland, dont l’un des premiers films danois en couleur kodachrome 16 mm : Inuit, datant de 1940. Le film se distingue particulièrement par sa qualité documentaire, et par de magnifiques images d’un pays qui n’est plus.
La plupart des photographies de Jette Bang sont aujourd’hui conservées à l’Arktisk Institut de Copenhague et les photos sont accessibles sur le site www.arktiskebilleder.dk

Projection du film documentaire Inuk par Jette Bang (1940, 75 min) pendant toute la durée de l’exposition.

Dans le cadre de l’exposition sont également organisés conférence, table ronde, concert, projections de films, présentation et vente de livres

Mardi-vendredi 13h-19h
Samedi-dimanche 13h-18h
Entrée libre


Le futur de l’Arctique
13 mai 2016 - 17 juillet 2016

A travers des photos et des textes courts, l’exposition Le futur de l’Arctique dresse un panorama de la situation actuelle de cette région ainsi que des difficultés rencontrées par les femmes et les hommes qui y vivent.

Le visiteur se laisse guider vers divers aspects de la région de l’Arctique, Féroé et Groenland, comme le changement climatique, la nature, les ressources naturelles et l’énergie, l’identité et la vie communautaire des personnes vivant dans cette partie du globe.
L’exposition jette un coup de projecteur sur les efforts d’une coopération internationale bien réelle qui se mobilise pour trouver des solutions responsables aux problèmes auxquels sont confrontées nos régions arctiques.

L’exposition est réalisée en collaboration avec le musée d’Histoire naturelle du Danemark, le ministère danois des Affaires étrangères et les gouvernements du Groenland et des îles Féroé et s’adresse à tout public désireux de mieux comprendre la situation actuelle et se révèle être un très bon outil pédagogique pour le milieu éducatif et scolaire. Le futur de l’arctique est le futur de tous.

Mardi-vendredi 13h-19h
Samedi-dimanche 13h-18h
Entrée libre

Plus d’informations : Facebook

Source :
courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
21 novembre 2016
Trump désigne un climatosceptique, Myron Ebell, comme ministre de l’Environnement
Info
7 décembre 2016
BD : La sale vie de Kim Kardashian - ou les riches et la planète
Info
8 décembre 2016
Danakil : « Nuit debout n’existe peut-être plus, mais ses causes et le mal-être subsistent »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre