L’agenda 2014 des Jardins de Cocagne

Durée de lecture : 2 minutes

21 janvier 2014 / Barnabé Binctin (Reporterre)



Alors que débute une nouvelle année, il est encore temps de choisir un agenda utile pour la planifier et l’organiser. Pour la quatrième année, les Jardins de Cocagne proposent leur agenda plein d’idées et de recettes.


Un outil doublement utile pour la vie quotidienne d’un écolo. D’abord car il soutient l’initiative des Jardins de Cocagne, nous rappelant ainsi combien les problématiques environnementales et sociales peuvent être traitées ensemble dans un jeu de solution « gagnant-gagnant ».

Créés au début des années 90, les Jardins de Cocagne visent à l’insertion socioprofessionnelle autour des métiers du maraîchage bio. Le concept est parfaitement résumé par cette phrase du fondateur, Jean-Guy Henckel : « Vous avez besoin de légumes, ils ont besoin de travail, ensemble cultivons la solidarité ».

Embauchés en contrat aidé, des hommes et des femmes en situation précaire produisent ainsi des fruits et des légumes bio qui sont ensuite vendus sous forme de paniers aux consommateurs adhérents. Pour le chroniqueur gastronomique JP Géné, qui préface cet agenda, « le goût de la carotte ne change pas. Elle prend du sens, elle devient agent provocateur de ce fameux lien social, indispensable au vivre ensemble et trop souvent absent ».

Aujourd’hui, les Jardins de Cocagne constituent un réseau important impliqué dans le mouvement de la transition.

L’agenda des jardins de cocagne présente par ailleurs l’intérêt d’être accompagné de 52 recettes conçues en fonction des produits saisonniers. Chaque semaine, l’agenda propose ainsi une recette différente. Pour l’occasion, les plus grands chefs étoilés se sont mobilisés pour apporter leur touche à l’exercice.

En cette deuxième semaine de 2014, c’est ainsi Alain Ducasse qui propose son orge perlé aux salsifis et raisins de corinthe. On attend déjà avec impatience la semaine 24 et ses girolles à l’oignon frais, orange et coriandre ou la semaine 48 et son gratin de cardon à la moelle et truffes noires.

Et bonne nouvelle, on nous donne déjà l’eau à la bouche pour 2015, dont la première semaine à cheval avec cette année nous propose… un gâteau de topinembour au foie gras et à la truffe.

Les saisons 2014 promettent d’être gourmandes !





Source : Barnabé Binctin pour Reporterre

Image : Jardins de Cocagne

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien




Du même auteur       Barnabé Binctin (Reporterre)