L’agenda estival des Objecteurs de croissance

Durée de lecture : 1 minute

27 juin 2011 / Parti de la décroissance

Du vélo partout à la transition énergétique dans les Cévennes en passant par Notre Dame des Landes, voici le programme de l’été...


- Vélorution Universelle - La masse critique : 1, 2 et 3 juillet 2011, pour remettre le couvert...

http://velorutionuniverselle.org/ar...

...........................................................

- L’Alter-Tour : 2 juillet au 7 aout

http://www.altertour.net

...........................................................

- Notre-Dame-des-Landes : 3 jours (et plus) de résistance
vendredi 8, 9 et 10 juillet

http://ete-2011-resistance-ndl.blog...

...........................................................

- Marche pour la Décroissance 2011 (6 ans après)
du 18 juillet au 14 aout.

http://www.partipourladecroissance....

...........................................................

- Un tour de France à vélo pour récolter 500 signatures
afin d’améliorer la visibilité des Objecteurs de Croissance.

http://clementwittmann2012.fr
Clément Wittmann soutient l’appel « notre candidatE est la Décroissance ».
Soutenez Clément Wittman... ou faites comme lui... ou autrement.

...........................................................

- Festival décroissant à la ferme de Vevy Wéron près de Namur.
12, 13 et 14 août 2011

http://www.objecteursdecroissance.b...

...........................................................

- (F)estives de Moissac : 19-20-21 aout

http://www.les-oc.info/2011/05/mois...

...........................................................

- Convergence dans les Cévennes : 26-27 & 28 août 2011

http://www.nonaugazdeschiste.com/?p=311



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Courriel à Reporterre.

Contact : Parti de la décroissance

12 novembre 2019
Pour les jeunes des centres sociaux, « la nature parle mais les hommes ne l’écoutent pas »
Reportage
12 novembre 2019
Paysans et défenseurs des animaux doivent s’unir contre l’industrialisation du vivant
Tribune
12 novembre 2019
Qu’est-ce qu’un nano-plastique ?
1 minute, 1 question




Du même auteur       Parti de la décroissance