L’amande, pilier abandonné de la ruralité française

Durée de lecture : 1 minute

31 mars 2018 / Revue Fruits oubliés



La revue « Fruits oubliés » consacre un dossier à l’amande, qui fut un pilier de la ruralité dans le sud de la France jusqu’au début du XXe siècle.

  • Présentation de la revue par son éditeur :

S’il est bien un fruit oublié en France, c’est l’amande. Pas inconnu, car tout le monde connaît l’amande et son goût. Mais bien oublié : l’amande était un pilier de la ruralité dans le sud de la France jusqu’au début du XXe siècle. Dans ses terroirs d’origine en France, l’amandier est désormais le plus souvent abandonné. La très grande majorité des amandes mangées en France provient désormais de l’étranger.

  • Le sommaire est ici.





Lire aussi : Les Croqueurs font revivre les belles pommes oubliées
28 septembre 2020
« Le Covid ne doit pas étouffer nos luttes » : à Paris, des activistes écolos ont occupé une place
Reportage
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage