L’autostop réinventé

Durée de lecture : 1 minute

2 octobre 2009 / Auto stop participatif 44



Une nouvelle formule de partage de voiture se met en place dans le canton de La Chapelle sur Erdre (Loire-Atlantique).


L’auto-stop participatif est un moyen de déplacement qui présente la souplesse et la simplicité de l’auto-stop et qui intègre une participation aux frais, comme dans le co-voiturage (0,50 € de 0 à 10 km). L’auto-stoppeur participatif se signale par une plaquette, le conducteur peut se signaler également par un autocollant.

C’est une solution locale, à la portée de chacun : solution à la circulation importante sur le canton, au gaspillage d’énergie et à la production de CO2. Plus de 3000 voitures sortent du canton le matin par Le Limeur et Ragon. Dans 90 % d’entre elles le chauffeur est seul.

L’échelle des quatre communes du canton de La Chapelle sur Erdre nous parait intéressante pour lancer ce mode de déplacement :
- Possibilité de le faire connaitre (bulletins municipaux, affiches, tracts, dépôts de plaquettes, vente d’autocollants)
- Territoire de l’association Solidarités Ecologie qui est à l’initiative du projet

L’auto- stop participatif est appelé à se diffuser au-delà du canton :
- Le blog s’appelle autostopparticipatif44
- Il sera sans doute nécessaire que d’autres équipes locales relaient le système au-delà du canton.






Source : http://autostopparticipatif44.6mabl...

Ecouter aussi : Faut-il interdire la voiture ? http://www.reporterre.net/spip.php?...

22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
23 septembre 2020
Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien
Info
23 septembre 2020
En Allemagne, les activistes d’Ende Gelände repartent au charbon
Info