L’écologie politique : disparition ou renouvellement ? rencontre-débat avec Michèle Rivasi au Vigan (Gard)

15 avril 2017



L’écologie politique : disparition ou renouvellement ? rencontre-débat avec Michèle Rivasi
Le samedi 15 avril 2017 20 h 30
Auditorium de la cité scolaire André-Chamson
LE VIGAN (30)

Pour la première fois depuis 1974, il n’y aura pas de candidat strictement écologiste aux élections présidentielles. Doit-on y voir le signe d’une disparition de l’écologie du champ politique ou au contraire d’une diversification de ses formes et expressions ?

Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon affichent les enjeux écologiques au premier plan. À l’écart de tout agenda électoral, de Notre-Dame-des-Landes aux gaz de schiste en passant par un ensemble de préoccupations sociales et environnementales, les citoyens sont de plus en plus nombreux à agir pour s’opposer et provoquer le changement.

Une rencontre animée par Pierre Isnard-Dupuy, journaliste et producteur radio indépendant, correspondant pour le quotidien de l’écologie Reporterre.

Michèle RIVASI est spécialiste des questions environnement santé. Elle a cofondé la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD). Elle est vice-présidente du Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (CRIIREM). Elle apporte son soutien à de nombreuses luttes environnementales : contre le projet de centrale à biomasse de Gardanne (Bouches-du-Rhône) impactant les forêts cévenoles, contre les rejets toxiques dans le parc national des Calanques par l’usine Alteo de Gardanne (Bouches-du-Rhône), contre la construction d’un centre de vacances Center Parcs à Roybon (Isère), contre la recherche et l’exploitation de gaz de schiste...

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
21 octobre 2017
La « concertation » à Sivens : un jeu de dupes pour faire avaler une nouvelle pilule
Tribune
23 octobre 2017
Cinq questions, cinq réponses, pour comprendre les zones humides
Info
23 octobre 2017
A Marseille, l’Hôtel du Nord fait vivre l’atmosphère des quartiers populaires
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre