Faire un don
80255 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
67 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

L’écosocialisme, un concept forgé par Joël de Rosnay

Durée de lecture : 2 minutes

4 août 2009 / Véronique Anger de Friberg


Je viens de lire avec intérêt votre texte « Naissance de l’écosocialisme » http://www.reporterre.net/societe/n....

Je me permets de vous rappeller que le scientifique-futurologue Joël de Rosnay est l’inventeur du concept « écosocialisme », concept largement décrit dès 1975 dans son livre Le Macroscope. Vers une vision globale. Ce best seller fait toujours référence dans de nombreuses universités et grandes écoles, françaises notamment (Le livre a également été publié en langue anglaise sous le titre The Macroscope).

Le concept d’écosocialisme est clairement présenté dans la conclusion du chapitre « Scénarios pour un monde » de ce livre. Concept à nouveau développé dans un livre plus récent de M. de Rosnay, 2020, les scénarios du Futur, publié en avril 2007 par ma maison d’édition.

Par ailleurs, le journal citoyen AgoraVox a récemment consacré un long article au livre Le Macroscope et à « l’écosocialime » de Joël de Rosnay : http://www.agoravox.fr/tribune-libr....
Le 11 juin dernier, j’ai moi-même rédigé un long billet intitulé « Juste le temps de construire un monde… » sur mon site « Les Di@logues Stratégiques »
http://www.lesdialoguesstrategiques... ainsi que sur mon blog http://blog.veroniqueanger.org/ rendant hommage à un ouvrage visionnaire devenu une référence en matière de réflexion et de proposition sur l’écologie.

Enfin, avec autorisation de l’auteur, j’ai également reproduit de larges extraits de ces « Notes de voyage en écosocialisme » (Le Macroscope) ainsi que les passages du livre 2020 : les scénarios du Futur reprenant ce concept (2e Partie : L’Internet du Futur. Page 108 de l’édition papier DIDH) de Joël de Rosnay. Le livre est également téléchargeable gratuitement en ligne sur : http://www.scenarios2020.com/livre/).



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Courriel à Reporterre

24 juin 2019
6.000 activistes ont neutralisé le charbon allemand
Info
24 juin 2019
VIDEO et PODCAST - Les « 30 ans de l’écologie » pour celles et ceux qui n’y étaient pas
Info
22 juin 2019
En Allemagne, nous avons passé la nuit avec les activistes contre le charbon
Reportage