L’urgence d’une autre gestion de l’eau

Durée de lecture : 1 minute

11 novembre 2016 / Évelyne Ramelet et Pauline Dalençon



  • Présentation du livre par son éditeur :

L’eau est au centre de défis essentiels pour l’avenir de l’humanité (agriculture, sécurité alimentaire, énergie, santé) et intimement liée à trois piliers du développement durable : lutte contre la pauvreté, développement économique et préservation des écosystèmes. Si la gestion de cette ressource ne change pas radicalement, le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40 % dès 2030 avec comme corollaire la montée en flèche du « stress hydrique » et la menace de tensions et de conflits pour s’approprier gisements naturels et aquifères.

Mais au-delà des alarmes, quelles sont les solutions d’ores et déjà mises en place (accès à l’eau potable, assainissement) et qui « fonctionnent » ? Si le constat ne pousse guère à l’optimisme, un rapport de l’ONU-Eau démontre qu’investir dans la préservation des ressources en eau potable s’avère très rentable. L’espoir est donc permis !


- L’Homme et l’Eau. De la surconsommation à l’équilibre, par Évelyne Ramelet et Pauline Dalençon, éditions Alternatives, 160 p., 17 €.

Source : éditions Alternatives





Lire aussi : L’empreinte eau, le nouvel indicateur pour mesurer le gaspillage d’eau douce
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info