La Terre pour horizon

Durée de lecture : 2 minutes

15 mars 2013 / par Villalard




Lire Isabelle Autissier, c’est respirer une grande bouffée d’air marin. Son goût de la liberté, sa curiosité vivifiante, sa volonté de ne pas se laisser arrêter par les peurs, invitent à partir au large.

Mais cette liberté n’est pas la liberté égoïste du chacun pour soi. Elle s’appuie sur les règles de la mer et sur celles de la communauté humaine qui partage une même terre. Pour avoir parcouru maintes fois la planète, Isabelle Autissier en connaît les beautés et
les limites, les richesses et les atteintes. Des peuples rencontrés, elle a appris le respect de l’autre dans sa différence.

Dans cet entretien, Isabelle Autissier livre ce qui fonde ses engagements, rappelle que rien n’est écrit à l’avance et que, dans une société complexe, il est grand temps d’éduquer les jeunes à s’engager et avoir foi en l’avenir.

Parce qu’Isabelle Autissier est une femme de conviction, elle est un témoin stimulant pour nous tous, citoyens du monde, désireux d’habiter autrement la planète.

....................................................

Quelques citations :

- la nature

« Nous sommes simplement habitants de la planète et notre empreinte doit être la plus légère possible. »

- la société

« Réfléchir à d’autres fonctionnements pour nos sociétés, à d’autres manières d’être. Il est urgent de fertiliser notre imagination. Cela tombe bien, la matière grise est la seule matière très largement sous exploitée. »

- l’écologie

« L’empreinte écologique d’un merlu importé d’Argentine par avion et dégusté en Europe est tout de même un peu lourde ! »

- la mer

« La mer apprend à simplifier les modes de consommation, et qu’il est plus facile d’être simple que d’être compliqué. »

- l’éducation

« Apprendre aux jeunes à organiser leur vie autour de leurs talents du
mieux possible. »

« Quand l’apprentissage du danger n’a pas été bien fait, c’est la peur qui prend le dessus. »

- la liberté

« Nous avons tous peur du regard de l’autre. Pourtant, savoir s’affirmer est le prix même de notre liberté. La liberté est un combat, elle se construit. »

- la responsabilité
« Inscrit dans un collectif, prendre des responsabilités relève davantage de la qualité sociale que du métier. Une qualité qui consiste à entraîner les autres sur des projets. »

- la réflexion

« Enfants, adolescents, adultes, continuez de poser et de vous poser des questions, de demander pourquoi le ciel est bleu. »

................................................................

La Terre pour horizon, Propos recueillis par Gaïa Mugler-Solana, Les Presses d’Ile-de-France, 136 pages, 9,60 €, février 2013, ISBN 978-2-7088-8143-3.






Source : Les Presses d’Ile-de-France

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info


Du même auteur       Villalard