La collapsologie, dévoiement désespérant de la critique écologiste

Durée de lecture : 1 minute

21 décembre 2020 / Renaud Garcia



Au lieu de critiquer le capitalisme industriel et de chercher les voies pour en sortir, la collapsologie s’attache uniquement à démontrer l’inévitabilité d’un désastre déjà présent, avec comme seul horizon désespéré la question de s’y préparer.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Des feux ravageant des milliers d’espèces animales et végétales aux pandémies, en passant par le dérèglement climatique, tout conspire à signer la faillite du projet moderne de contrôle intégral de la nature par l’ingénierie humaine. L’effondrement des sociétés industrielles deviendrait sinon certain, du moins probable. À l’ombre de ce curieux futur sans avenir, les nouvelles sensibilités politiques sont façonnées par un discours écologiste effondriste, qui ne cesse de s’étendre.

Cette prise de conscience paraît encourageante. À ceci près que cette collapsologie, autrement dit l’étude des effondrements passés, présents et à venir, et des moyens de s’y préparer, pourrait bien n’être qu’une énième recomposition du Spectacle. Cet ensemble de constats scientifiques, de grandes orientations éthiques et de conseils pratiques de survie participe de l’occultation d’une part de l’écologie politique. Celle qui a pourtant mené la critique la plus pertinente du capitalisme industriel, et a proposé les voies les plus sûres pour en sortir. En ce sens, la collapsologie est l’écologie mutilée.

  • Renaud Garcia enseigne la philosophie au lycée et s’efforce d’appliquer le principe du refus de parvenir. Ses recherches portent principalement sur l’anarchisme, la critique sociale et la décroissance. Il a récemment publié Pierre Kropotkine ou l’économie par l’entraide (Le Passager clandestin, 2014) et La Nature de l’entraide (ENS éditions, 2015).




Lire aussi : Face à l’effondrement, fondons des alliances terrestres
25 janvier 2021
Le combat des amies de Morgan, tué lors d’une battue, pour réguler la chasse
Reportages
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
26 janvier 2021
Dans les Alpes, les lagopèdes reprennent l’espace laissé libre par les skieurs
Reportages