« La crise grecque montre que le capitalisme n’est plus compatible avec la démocratie »

Durée de lecture : 1 minute

4 juillet 2015 / Entretien avec Geneviève Azam



A la veille d’un référendum décisif sur l’avenir de la Grèce, Reporterre a cherché à comprendre cette crise qui ébranle l’Europe. Interview avec Geneviève Azam, économiste et chercheuse à l’Université Toulouse II, également porte-parole d’ATTAC. Entretien en video.

De quelle crise la Grèce est-elle aujourd’hui le nom ? D’une crise économique, certes, mais surtout d’une crise politique qui est, au fond, une crise du modèle de développement.

Geneviève Azam, économiste et porte-parole d’Attac France indique la véritable perspective de la crise grecque : c’est d’« un système à bout de souffle » – produit d’une croissance qui ne reviendra pas – dont la Grèce est victime.

Pourfendant les exigences des créanciers – « aucune rationalité économique ne justifie ce qui est actuellement proposé à la Grèce » - elle insiste sur le danger de défaire la légitimité politique d’un gouvernement élu démocratiquement.


« Si j’étais grecque, je voterais non dimanche »

Les raisons de voter « non ».

« C’est une crise de soutenabilité du modèle de croissance »

Le non-remboursement de la dette s’explique d’abord par le fait qu’une croissance forte n’est plus aujourd’hui possible, en Grèce comme ailleurs.

« Il faut une conférence internationale sur la dette, c’est aussi urgent que Bretton Woods en 1944 »

Envisager une sortie de l’euro ? « L’euro n’est pas intouchable, ce n’est pas un fétiche », répond Geneviève Azam. Mais le « Grexit » entraînerait des secousses très violentes pour la société grecque.

« Le capitalisme n’est plus compatible avec la démocratie »

Reterritorialiser l’activité, en finir avec le marché global : Geneviève Azam conclut en esquissant des pistes de sortie de crise. Une crise qui, masquée un temps par « l’euphorie financière », révèle aujourd’hui un système qui détruit les sociétés et la planète.

- Propos recueillis par Barnabé Binctin et filmés par Lucas Mascarello





Lire aussi : Le soutien des Français à la lutte des Grecs contre la finance

Texte : Barnabé Binctin pour Reporterre

Réalisation : Lucas Mascarello pour Reporterre

. chapô : National bank : Flickr (Global Panorama/CC)

Geneviève Azam vient de publier Osons rester humain. Les impasses de la toute-puissance

DOSSIER    Grèce

THEMATIQUE    Économie
18 novembre 2020
Locataires et précaires, grands oubliés de la rénovation
Enquête
20 novembre 2020
Politique anti-Covid : la France impose, l’Allemagne concerte
Info
26 novembre 2020
Paquets de sucre ouverts, pneus dégonflés… les écolos s’interrogent sur les « petits » sabotages
Info


Dans les mêmes dossiers       Grèce



Sur les mêmes thèmes       Économie





Du même auteur       Entretien avec Geneviève Azam