La manifestation à Paris pour Notre Dame des Landes

Durée de lecture : 2 minutes

24 novembre 2012 / Hervé Kempf (Reporterre)




- Reportage, Paris

18 heures, vendredi 23 novembre sur la place Edouard Herriot, à côté de l’Assemblée nationale. La nuit est tombée, une petite pluie humidifie l’atmosphère, il y a pas mal de gens, dans les 200, qui discutent derrière une grande banderole jaune sur laquelle on lit : « Ayrault atterris, arrête ton projet, sauve le climat #NDDL ». De l’autre côté des barrières, un filet de policiers, ils ne sont pas harnachés en robocop.

Il y a un drapeau Attac, des drapeaux du Front de gauche, pas mal de gens d’EELV.

Des cris ici et là, comme « P comme pourris, S comme salauds ».

Un groupe de femmes noires arrive en criant en coeur : « Non non à la répression, Un toit c’est un droit ».

Une sono reproduit des bruits d’avion :

Ecouter Sono avion : http://www.reporterre.net/sons/Avio...

Ecouter Sono avion : http://www.reporterre.net/sons/Avio...

Voici Mélenchon (PG) et Durand (EELV) en discussion. « Une interview commune, Messieurs ? ». Et voilà :

Ecouter Jean-Luc Mélenchon et Pascal Durand : http://www.reporterre.net/sons/Mele...

Ensuite, Joël, du Collectif Ile-de-France prend la parole en montant sur un banc. Il résume la journée qu’ont vécu ceux de la ZAD, et leur téléphone en direct, pour qu’ils disent ce qui se passe :

Ecouter : http://www.reporterre.net/sons/Coll...

Conclusion du porte-parole du collectif : « La ZAD est maintenant partout, nous allons la recréer d’une certaine manière ».

Ensuite, il y a des prises de parole, des Amis de la Terre, du syndicat Solidarités, de Droit au logement, de Citoyens du monde, d’autres.

Martine Billard pour le Parti de gauche dit : « Il faut dire à ce gouvernement qu’il est toujours temps de reculer, et qu’il vaudrait mieux reculer maintenant. Parce que nous, on va continuer et on va faire une encore plus grande manifestation que samedi dernier ».

C’est au tour de Pascal Durand, secrétaire national d’EELV, de prendre la parole. Mais il est copieusement hué, et des voix crient « Duflot, démission ».

Ecouter : http://www.reporterre.net/sons/Dura...

EELV a encore du chemin à faire, au moins auprès d’une partie des opposants de Notre Dame des Landes...

Je dois partir.

Après, selon l’AFP : « Plusieurs dizaines de manifestants, qui soutenaient les squatteurs évacués de Notre-Dame-des-Landes (Loire-atlantique), ont été interpellés vendredi soir dans le quartier des ministères à Paris. »
Une vingtaine de véhicules de gendarmes mobiles et de police se trouvait aux abords de la rue du Bac et de la rue de l’Université (VIIe), quartier qui abrite un grand nombre de ministères dont l’hôtel Matignon, a constaté la journaliste.
Landes, un projet cher au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes."






Source : Hervé Kempf pour Reporterre

Consulter par ailleurs : Dossier Notre Dame des Landes

18 novembre 2020
Locataires et précaires, grands oubliés de la rénovation
Enquête
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage




Du même auteur       Hervé Kempf (Reporterre)