La manifestation de Nantes, regard décalé

Durée de lecture : 1 minute

23 février 2014 / Isabelle Rimbert (Reporterre)



On lui a bien demandé, à Isabelle : « Enfin, des photos de castagne, de pavé, tout ça, quoi, il en faut aussi ». Mais non, c’est pas son truc. Et puis, il y en partout sur le net, du gendarme, du cagoulé, de la rue dépavée et des nuages de gaz lacrymogène. Alors après tout, voilà un regard intégralement subjectif sur la manifestation à Nantes le 22 février.


- « Produis, Travaille, Consomme » -





Source : Isabelle Rimbert pour Reporterre.

Lire aussi : Manifestation de Nantes : des casseurs, mais aussi des tracteurs.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :

26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
28 septembre 2020
« Le Covid ne doit pas étouffer nos luttes » : à Paris, des activistes écolos ont occupé une place
Reportage
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune




Du même auteur       Isabelle Rimbert (Reporterre)