La sobriété et la générosité contre les « assauts de l’économie »

Durée de lecture : 1 minute

7 février 2019 / Thierry Paquot et Ivan Illich



Thierry Paquot, dans « Ivan Illich pour une ascèse volontaire et conviviale », présente un pan de la pensée de cette figure incontournable des débats intellectuels des années 1970.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Implacable critique de la société industrielle, Ivan Illich (1926-2002) a démontré qu’au-delà d’un certain seuil, les institutions se révèlent contre-productives et a dénoncé la tyrannie des « besoins » dictés par la société de consommation. Il fut l’un des premiers à voir dans l’aide au développement une tactique pour généraliser le productivisme et y acculturer les peuples. À cette idée comme à celle de croissance, véritables « assauts de l’économie contre la condition humaine », il oppose une ascèse choisie et conviviale, un mode de vie qui entremêle sobriété et générosité.

Philosophe mais aussi historien, prêtre « en congé » de l’Église, professeur itinérant et polyglotte, fondateur d’une université libre, Illich fut une figure incontournable des débats intellectuels des années 1970. Un temps oublié, on le redécouvre peu à peu et sa pensée stimulante et anticonformiste accompagne aujourd’hui nombre de pratiques alternatives.





31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info