Reporterre
a besoin de vous
0 €
COLLECTÉS
100 000 €
OBJECTIF
13
JOURS
62 %

La transition écologique a commencé le 16 octobre à Notre Dame des Landes

16 octobre 2012 / Zone à défendre



La « transition écologique » promise par le président François Hollande a commencé mardi 16 octobre à l’aube : les gendarmes armés de pied en cap ont commencé l’évacuation des habitants des terrains d’un éventuel aéroport à Notre Dame des Landes. A 13 h 50, les opérations militaires n’étaient pas achevées.


Pour les événements au jour le jour depuis le 16 octobre, lire la relation de ce qui se passe à Notre Dame des Landes

....................................

- Harlem Désir, secrétaire national du Parti socialiste, commentant l’’événement à Notre Dame des Landes : « Nous sommes pleinement engagés ensemble pour réussir la transition écologique de notre pays ».

- Reportage video des expulsions du matin (1’43")

.....................................

22:30 : les gendarmes vers la Platform de Phare Ouest sont partis

22h20 ALERT !!!! Nouvelles Info : GM et CRS s’approche a la barricade de Sabot, il y a un camion gendermarie au hauter de Phare Ouest.

21h40 : les CRS se replient en face de Sabot

21h09 : fin d’assemblée générale du Sabot, la barricade tient bon. de gros projecteurs ont été installés par les flics et éclairent les champs face au Sabot.

20h37 : pas de nouvelles de Sabot, c’est calme, on reste vigilantes

18h55 : barrage de CRS au croisement de la route des Fosses noires avec la route Paquelais-Planchettes. Présence de la BAC signalée

18h35 : les flics sont entrés dans la parcelle du Sabot.

18h27 : le tractopelle est en train de se frayer un chemin à l’entrée du Sabot donc l’attaque est en cours

18:23 : des amiEs solidaires nous font savoir que les compagnies de flics dorment au Campanile de Rezé et à l’Etap Hotel de Ste Luce...

18h16 : une charge se prépare sur le Sabot à travers la haie et par le chemin. APPEL A RENFORT.

18h15 : arrivée d’un tractopelle dans le chemin du sabot pour entrer dans le jardin à travers la haie. une quarantaine de personnes sont toujours au Sabot.

18h : accès à la Vacherie toujours bloqué

17h55 : quelques extraits des messages de solidarité reçus : message d’Atenco : « Cette semaine sera present le president entrant du Mexique à Paris. Nous serons donc present ce mercredi sur le parvis du trocadero, en tant que collectif de BoCa En BoCa nous nous engageons a diffuser aussi l’information de l’actualite sur la ZAD, car NI ICI, NI AU MEXIQUE, NI AILLEUR LA TERRE NE SE VENDRA !! ELLE SE DEFENDRA !!! » Appel à manif de soutien à Lyon samedi 20 octobre lancé par les gens en lutte contre le grand stade et plein d’autres !

17h35 : dernières nouvelles en date du Sabot : une barricade flambe toujours, une autre est derrière. Après quelques avancées reculées des un-e-s et des autres, chacun est ce moment de son côté.

[17 h 00 : La zone est bouclée]

vers 16 h 00 : pendant ce temps, à l’Assemblée nationale, le ministre des transports Frédéric Cuvillier répond à la question d’Eva Sas sur Notre Dame des Landes. En substance, « c’est un projet qui permet de répondre au développement économique », et d’ailleurs, il avait « été lancé en 2008 par le précédent gouvernement ». Autant dire que sur ce point, le Parti socialiste et l’UMP, c’est le parti unique... A regarder sur le site de l’Assemblée nationale.

16h35 : Les lieux expulsés seraient en train d’être vidés, un camping-car et une voiture ont été vus sur des dépanneuses.

16h30 : 15 camions de CRS aperçus à Vigneux de Bretagne in direction Paquelais.

15h40 : d’après une source extérieure, les gardes mobiles seraient mobilisés pour 48h pour empêcher les réoccupations de maisons.

15h20 : barricade en feu au Sabot. Leur position serait délicate. besoin de renfort et de soutien

15:10 : les gens dans le Sabot se font gazer, dépanneuse et tractopelle en vue, 3 camions de CRS et 10 de gendarmes se dirigent vers le Sabot

15:00 : 60-70 personnes au Sabot, ça pourrait durer un moment. possibilité de les rejoindre par le sud.

14:15 : départ des policiers stationnés devant la Chévrerie

14:00 : nouvelle barricade se met en place dans le chemin du Sabot

13h50 : les flics démontent les dernières voitures de la barricade bloquant l’entrée du chemin du Sabot

13h40 : les flics n’ont pas l’air de se décider à entrer à la Chévrerie. Ils ont passé la première barricade au Sabot, ils arrivent un peu de tous les côtés et gazent beaucoup.

13:30 : les flics ont cassé leur treuil en voulant enlever la barricade du sabot !! (On ne va pas se priver de souligner les petites victoires)

13h15 : charge et tirs de lacrymo vers le Sabot ; arrivée de nombreux fourgons de CRS

13 :10 : à priori, ordre de dispersion de la barricade du Sabot aussi

13:10 ordre de dispersion donné à la barricade près de chévrerie, pour accéder aux chemins conduisant vers far ouest et chévrerie

13:05 flics ne peuvent pas rentrer au Sabot pour cause de défaut dans la procédure (pas de venue d’huissier ?) le Sabot tient donc toujours

12h52 : 7 fourgons vus depuis le Temple vers le Chêne des Perrières. Gendarmes démontent barricade de l’entrée du chemin du Sabot. CRS au niveau du chemin de la Chèvrerie.

12h45 : les gardes mobiles sont des deux côtés, se rapprochent de l’entrée du chemin de la Chèvrerie, à la fois depuis les Planchettes et depuis la Chèvrerie. Ils ont fait des sommations.

12:35 : finalement pas (ou plus ?) de flics du côté de la plateforme du far

12:20 : les flics sont à la hauteur de la Platforme au Far Ouest avec la possibilité d’attaquer la Cabane Far par le bas, les fourgons sont de plus en plus nombreux devant le Sabot et angle fosses noires

12:07 : sur l’axe Paquelais/Planchettes flics au niveau de planchettes et devant le chemin de la chêvrerie, un convoi se dirige vers eux, flics a pied se dirigent des Fosses noires vers Sabot, il y a du monde devant une barricade au niveau du chemin du sabot, illes aimeraient être plus nombreux-ses

11:50 : gendarmes se dirigent vers la Chévrerie, du monde va vers là-bas, besoin de gens pour y être plus nombreux-ses flics démontent une barricade vers le Far Ouest, pas de flics vus au niveau du sabot

11:42 : blocage sur le chemin de Fosse noir pour empêcher les fourgons GM d’aller vers le Sabot.

11h30 : GM devant une barricade dans le chemin Sabot/100 Chênes.

11h18 : dans son discours, le préfet a déclaré que l’opération est terminée pour aujourd’hui, s’est bien déroulée, sans interpellations ; et que l’occupation militaire devrait durer plusieurs jours pour permettre la destruction des maisons.

11:16 : 3 fourgons au tour de La Saulce.

11h10 : hélico au dessus du Sabot/100 chênes : appel à soutien par là-bas

10h56 : de nombreux véhicules se dirigent vers la Paquelais sans y parvenir donc ils se concentrent probablement dans la zone Sabot/100 chênes/Chévrerie

10h50 : fin ou démenti de l’annonce de gendarmes à la Vache rit

10h30 : camions de gendarmes et CRS à la Vache rit, 5 fourgons vus partant de la Boissière en direction de Grandchamps

10h30 : d’après Ouest France : Les planchettes vides auraient été expulsées à 7h30

10h : d’après Presse Océan, le préfet est attendu sur place en milieu de matinée ....

10h : tout le monde est parti sans encombre de la gaité, la police attend la venue de maçons pour boucher les trous du toit bel air : tjs une personne sur le toit, besoin de présence là-bas /

9h48 : côntroles d’Identité sur la route de Fosse noir, les voitures peuvent ensuite passer

9h45 : communiqué de la préfécture de Loire-Atlantique cité par le Point : « l’opération concerne sept occupations illégales sur des espaces bâtis et quatres zones d’occupation illégales non bâties »

9h33 : barricades sur la route de Vigneux enflammées

9h28 : on apprend que le Pré Failli a été expulsé entre 7 et 8 heures

9h25 : « Gaité » tout le monde est sorti, plus personne sur le toit, encore des gens au tour

9h15 : Gaité : encore une personne sur le toit, une cinquantaine autour de la maison, des personnes auraient été arrêtées et directement relachées

9h Bel Air : toujours une personne sur le toit, les autres sur la route : illes exigent de garder la jouissance du jardin

9h : 3 camions de déménagement, 3 dépanneuses, de véhicules type pelleteuse , 5 véhicules de gendarmes vues sur la départementale de Vigneux

8h45 : expulsion du Tertre

8h45 : d’après France info, une personne sur le toit de bel air

8h40 : camion en provenance du sud est (depuis boissière), des barricades bloquent certaines routes

8h30 : expulsion à Bel air

8h15 : « Gaité » - la maison encerclée, 2 personnes sur le toit, des gens à l’intérieur : besoin de soutien !!

8h10 : les gendarmes sont rentrée dans la Gaité

8h : arrivée d’autres véhicules depuis le temple vers le tertre

7h55 : Fourgon ont passé barricade et se dirigent vers ouest du chemin de suez face à la maison de Tertre

7h53 : demande de renfort à la Gaité

7h45 : flics autour de la gaité, fourgons de flics bloqués entre rosier et chemin de suez, arrivée de poids lourds de flics vers centre zad

7h35 : arrivée de voitures de flics sur chemin de la gaité

7h35 : Moderation d’Information de l’assiègement de la Saulce : non confirmé pour l’instant

7h30 :40 Fourgon depuis le Portiron (OUEST) vers le Centre

7h29 : 10 cars de plus depuis sud ouest (vigneux)

7h25 : 20 fourgons de CRS vus en provenance du sud ouest (vigneux) 20 fourgons du côté de la boissière /

7h20 : entrée de la police à la Saulce

6h55 expulsion de la Bellish, tirs de gaz et détonations entendues pas d’appel à renfort par là-bas

6h30 : quinze fourgons de gendarmes mobiles ou CRS à la Boissière : venant vers la Zad depuis le sud-ouest.





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Zone à défendre

Photo : lemonde.fr

Carte : Le flochington post

Lire le récit jour par jour depuis le 16 octobre de ce qui se passe à Notre Dame des Landes

25 juin 2017
Les belles récoltes commencent au jardin sans pétrole
Chronique
24 juin 2017
Un paysan a été tué par les gendarmes
Reportage
6 juin 2017
La France doit confirmer son rôle de pionnière en agriculture biologique
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Zone à défendre