Le Parti Socialiste appelé à dépasser le capitalisme

Durée de lecture : 1 minute

12 octobre 2008 / Utopia

Les trublions d’Utopia posent la question au Parti socialiste : est-il prêt, alors que la crise gronde, à se positionner clairement par rapport au capitalisme ?

Utopia à l’adresse des autres motions : Soyez clairs !
OUI ou NON vous positionnez-vous pour un dépassement du capitalisme ?
Les 5 autres motions déposées entretiennent l’ambiguité, le « flou » dans leurs textes : elles parlent de capitalisme financier, néo-libéral, de libre échange, de « capitalisme d’aujourd’hui »…
Utopia demande un positionnement clair : OUI ou NON vous positionnez-vous pour un dépassement du système capitaliste ?
… Qui implique une critique de la croissance, une critique de la société de consommation, une critique de la centralité de la « valeur » travail.
Utopia appelle sans ambigüité à un dépassement du système capitaliste.
Son objectif unique de rentabilité, son caractère englobant pour l’individu et la société en font un système incompatible avec le socialisme.
Nous prônons un alterdéveloppement qui restreint la sphère marchande, élargit la sphère publique et propose de nouvelles formes de propriété de l’entreprise plus démocratiques, transparentes et relocalisées.

Nous sentons un vent altermondialiste et écologiste souffler sur ce congrès. Nous devrions « flirter » pour la 1re fois avec la barre des 5%.
Utopia est un mouvement politique transpartis, présent notamment au parti socialiste et chez les verts, et qui appelle à l’émergence d’une gauche d’avant-garde fondée sur une identité écologiste et altermondialiste.
 


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : www.mouvementutopia.org

18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
8 juillet 2019
Un grand merci, ami(e)s lectrices et lecteurs ! Reporterre va bien
Édito
23 juillet 2019
Sécheresse et agriculture, la bataille des barrages
Reportage




Du même auteur       Utopia