Le bruit des humains nuit à la diversité du vivant

Durée de lecture : 1 minute

17 juillet 2018 / Ligue de protection des oiseaux

Le dossier du numéro estival de « L’Oiseau magazine », de la LPO, est consacré à la pollution sonore et la biodiversité.

  • Présentation de la revue par son éditeur :

Pollution sonore et biodiversité

Au cours des quarante dernières années, avec la mondialisation, nous avons assisté à une urbanisation toujours plus forte et à un accroissement spectaculaire des échanges commerciaux à travers le monde. En quelques décennies, ces activités humaines ont conduit à la production d’un bruit quasi permanent que l’on retrouve maintenant dans tous les écosystèmes de notre planète et qui affecte considérablement la biodiversité.

  • Le sommaire est ici



Lire aussi : Un indicateur pour mieux lutter contre le fléau du bruit automobile
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
14 octobre 2019
Contre l’effondrement, il nous faut « reconquérir une contemplation joyeuse et décidée du monde »
À découvrir
15 octobre 2019
Lubrizol : des analyses rassurantes, mais insuffisantes
Enquête




Du même auteur       Ligue de protection des oiseaux