Le choix de la frugalité est le plus raffiné des plaisirs

Durée de lecture : 1 minute

15 mars 2017 / Ryûnosuke Koike



  • Présentation du livre par son éditeur :

À quel moment les objets auxquels nous tenons deviennent-ils des obstacles à notre bonheur ? Qui suis-je avec ces choses qui font partie de ma vie ? Qui suis-je sans ces possessions ? L’argent peut-il quand même faire le bonheur ? Le moine zen Koike Ryunosûke nous invite à adopter les bonnes stratégies face au désir pour retrouver le pouvoir de choisir et le courage d’être soi. Car il s’est vu confronté aux mêmes difficultés, aux mêmes incertitudes, et il partage ici, avec amitié, les leçons tirées de ses expériences. On découvrira ainsi que le choix de la frugalité peut se révéler le plus raffiné des plaisirs.

Que le lecteur se rassure : vivre sobrement, ce n’est pas renoncer à tout. C’est, au contraire, ne renoncer à rien de ce qui nous est essentiel pour faire de la place à qui l’on est vraiment.


Source : éditions Philippe Picquier




24 octobre 2020
La 5G, un gouffre énergétique programmé
Tribune
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête