Le goût du sauvage. Une vie de complicité avec la nature

Durée de lecture : 1 minute

17 juin 2015 / de Ruth Stegassy et Maurice Chaudière


Faire tout, à partir de rien. Juste de la terre, de l’eau et du soleil. Ce pourrait être le fil d’Ariane à tenir précieusement pour s’aventurer sur les innombrables chemins que Maurice Chaudière a tracés dans son existence. Potier, apiculteur, fin connaisseur des plantes, amoureux des bêtes, et surtout du sauvage, il n’a jamais cessé d’observer la vie autour de lui et de s’en inspirer.

De ses années passées à enseigner l’histoire de l’art, il a gardé un don inimitable pour raconter, décrire, rêver tout haut et donner corps à ses rêves. C’est ici le don qu’il nous fait au travers de ce long entretien conduit par Ruth Stegassy.


Le goût du sauvage. Une vie de complicité avec la nature, Ruth Stegassy, Maurice Chaudière, Marie-Marie Andrasch, directeur d’ouvrage, Ed. Actes Sud, 144 pages, 16,00€



Source : Ed. Actes Sud

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir