Le mensuel « La Décroissance » appelle à voter pour Arnaud Montebourg

1er octobre 2011 / La Décroissance

« La démondialisation, ce n’est pas encore, loin s’en faut, la décroissance, mais elle rejoint une de nos idées-forces : la relocalisation des activités. »


Après avoir soutenu la “candidature contre Nicolas Hulot” de Stéphane Lhomme aux primaires d’Europe Écologie-Les Verts, le mensuel La Décroissance appelle à voter pour Arnaud Montebourg, le candidat de la démondialisation au Parti socialiste.

La démondialisation, ce n’est pas encore, loin s’en faut, la décroissance – Arnaud Montebourg est par exemple pro nucléaire ou pour le “capitalisme coopératif” (sic) – mais elle en prend le chemin ; elle rejoint une de nos idées-forces : la relocalisation des activités. Comme la décroissance, la démondialisation est universaliste et internationaliste, car elle refuse l’uniformisation du monde et sa marchandisation.

Pour preuve du bien-fondé de cette thématique, “l’enfant chéri des médias” (revue Médias 2008), Daniel Cohn-Bendit, est parti en mission contre cette idée. Pour le VRP du capitalisme vert, la mondialisation “a permis, au niveau européen, d’exporter. Si vous démondialisez, aujourd’hui l’espace national n’est pas un espace économique viable (...) démondialiser c’est un peu dire n’importe quoi. Montebourg ne sera pas président, c’est pas grave pour l’instant“ (AFP).




Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : http://www.decroissance.org

Lire aussi : Il est urgent de démondialiser l’économie

19 janvier 2019
Radio Bambou : À la découverte des grands fonds marins
Chronique
18 janvier 2019
À Montceau-les-Mines, les Gilets jaunes veulent « sauver la planète et sauver des emplois »
Reportage
18 janvier 2019
Les zadistes veulent acheter les terres de Notre-Dame-des-Landes
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       La Décroissance