Le moratoire sur la culture d’OGM de nouveau en place

Durée de lecture : 1 minute

17 mars 2012 / Ministère de l’Ecologie




Le Premier ministre François FILLON, Ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire ont adressé le 20 février 2012 une note à la Commission européenne pour l’informer de la nécessité de prendre des mesures d’urgence concernant la mise en culture du maïs MON810 en application de l’article 34 du règlement (CE) 1829/2003. La Commission a informé les autorités françaises qu’elle avait saisi l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (AESA) mais n’envisageait pas de prendre de mesure d’urgence dans l’attente de l’avis de l’AESA.

En raison de la proximité de la période des semis, le ministre de l’Agriculture a décidé ce jour [16 mars] de prendre une mesure conservatoire visant à interdire temporairement la culture du maïs MON810 sur le territoire national afin de protéger l’environnement.

L’arrêté du ministre sera publié au Journal officiel du dimanche 18 mars 2012.






Source : Communiqué de presse conjoint de François FILLON et Bruno LE MAIRE

Photo : Geo

Lire aussi : Le gouvernement prépare-t-il la culture des OGM ?

6 juillet 2020
Ne nous parlez plus de transition écologique
Tribune
6 juillet 2020
En Bolivie, les orphelins du Poopó pleurent leur lac disparu
Reportage
4 juillet 2020
Des villes qui suffoquent, des politiques impuissants : témoignages de citadins
Tribune