Le moratoire sur la culture d’OGM de nouveau en place

Durée de lecture : 1 minute

17 mars 2012 / Ministère de l’Ecologie




Le Premier ministre François FILLON, Ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement et Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire ont adressé le 20 février 2012 une note à la Commission européenne pour l’informer de la nécessité de prendre des mesures d’urgence concernant la mise en culture du maïs MON810 en application de l’article 34 du règlement (CE) 1829/2003. La Commission a informé les autorités françaises qu’elle avait saisi l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (AESA) mais n’envisageait pas de prendre de mesure d’urgence dans l’attente de l’avis de l’AESA.

En raison de la proximité de la période des semis, le ministre de l’Agriculture a décidé ce jour [16 mars] de prendre une mesure conservatoire visant à interdire temporairement la culture du maïs MON810 sur le territoire national afin de protéger l’environnement.

L’arrêté du ministre sera publié au Journal officiel du dimanche 18 mars 2012.






Source : Communiqué de presse conjoint de François FILLON et Bruno LE MAIRE

Photo : Geo

Lire aussi : Le gouvernement prépare-t-il la culture des OGM ?

21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
4 mars 2021
Effectifs en baisse, salaires au rabais... Derrière la végétalisation de Paris, les jardiniers en colère
Enquête
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune